Rubrique
Actualités

23e MARDI DE MANIFESTATION DES UNIVERSITAIRES La population à la rescousse des étudiants

Publié par Abdelhalim Benyellès
le 07.08.2019 , 11h00
943 lectures
Photo : Samir Sid
Slogans forts, solidarité citoyenne inégalable, chasse aux caméras de télévision, organisation parfaite, tels ont été les points marquants de la 23e marche des étudiants dans les rues d’Alger. Malgré la canicule, les étudiants ont battu le pavé tout en réitérant les slogans propres aux marches habituelles. Le cordon sécuritaire a été renforcé comme à l’accoutumée, mais aucun incident ne mérite d’être signalé.
Abdelhalim Benyellès - Alger (Le Soir) - Ce qui a marqué, incontestablement, la 23e sortie des étudiants dans les rues d’Alger, c’est la solidarité indescriptible de la population avec les manifestants. En témoignent les bouteilles d’eau balancées des immeubles de la capitale au moment où la canicule battait son plein.
Mais il faut dire également qu’au moment du rassemblement estudiantin à la place des Martyrs, le point de départ symbolique des marches, les étudiants étaient peu nombreux, comparativement aux mardis précédents, en raison des aléas de l’été, départs en vacances et fermeture des cités universitaires, nous ont expliqué certains présents. Ce qui n’a pas empêché l’organisation d’une marche identique aux précédentes, puisque, au fur et à mesure que la foule évoluait, elle gagnait plus d’ampleur avec l’adhésion remarquée de la population. Arrivés à hauteur de la rue Larbi-Ben-M’hidi, les manifestants ont gagné considérablement en nombre et ont entonné leurs mots d’ordre habituels
À hauteur de la place Emir-Abdelkader, face aux photographes et caméramans, un incident a été évité de justesse par les manifestants pacifiques car les représentants des chaînes de télévision privées furent pris à partie et chassés des lieux.
«Étudiants, vous êtes notre
fierté !», a brandi un septuagénaire, tout en sueur mais tout en fierté. Il a fait d’ailleurs partie de la masse de la population qui a accompagné les étudiants durant tout le circuit de la marche qui a été, faut-il le souligner, marquée par l’adhésion inconditionnelle des étudiants au processus du dialogue national et à la volonté du peuple. En témoigne l’appel « On dialogue ga3 », toutefois, l’on a poursuivi, « Pas avec Bensalah ». C’est un slogan qui a marqué la solidarité de l’étudiant avec le peuple, puisque l’on a crié haut et fort « La revendication de l’étudiant, c’est la revendication du peuple !»
A la fin de la marche, une étudiante nous a confié : « Septembre sera encore plus chaud », allusion faite à la reprise des cours et au retour des étudiants résidant hors d’Alger.
A. B.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 11-09-2019

Après Djemaï et Tliba, Ammar Saâdani !

Après Djemaï et Tliba, ce serait au tour du grand «parrain», Ammar Saâdani en l’occurrence, d’être dans le viseur de la justice. Des sources crédibles affirment, en effet, que l’ancien président de l’APN et ex-

2

Actualités 11:00 | 11-09-2019

LE POUVOIR DISPOSÉ À CÉDER SUR CE POINT
Fin de mission pour le gouvernement Bedoui ?

Le pouvoir mène, depuis quelques jours, une véritable offensive, aux plans politique, législatif et institutionnel pour réussir son pari, qu’il sait du reste extrêmement difficile, de tenir l’élection présidentielle avant la fin de l’année. Et face à la gravité de la situation, c’est l’institution militaire qui prend

3

Périscoop 11:00 | 11-09-2019

Quelle mission pour Tebboune ?

4
5

Soit dit en passant 11:00 | 14-09-2019

Chut ! l’APN est en mission