Rubrique
Actualités

À l’initiative de l’organe national de lutte contre la corruption (ONPLC) La stratégie nationale anti-corruption en débat aujourd’hui

Publié par APS
le 14.11.2019 , 11h00
452 lectures

L'Organe national de prévention et de lutte contre la corruption (ONPLC) organisera, jeudi à Alger, une journée d'étude consacrée au débat et à l'examen des axes stratégiques de l'avant-projet de la politique nationale globale de prévention contre la corruption, a indiqué mercredi un communiqué de l'Organe. 
La rencontre, qui sera organisée à l'Ecole supérieure d'hôtellerie et de restauration, verra la participation d'enseignants et de chercheurs universitaires intéressés par la lutte contre la corruption et les différents domaines y afférents. 
Cette journée d'étude s'inscrit dans le cadre des concertations lancées par l'ONPLC avec les acteurs de la scène nationale, dont des représentants       des départements ministériels, des organismes de contrôle et de consultation, des institutions économiques et         bancaires, des associations civiles et       des groupements professionnels.     L'ONPLC s'attelle à élaborer un avant-projet pour proposer une politique nationale globale de prévention contre la corruption, en impliquant tous les secteurs gouvernementaux. A cet effet, le président de l'ONPLC, Tarek Kour, avait, à maintes reprises, souligné que les pouvoirs publics s'étaient engagés à demander des comptes à toute personne impliquée dans des affaires de corruption «quelles que soient leurs fonctions politiques et administratives ou encore leur position sociale». 
Cette démarche s'inscrit dans le cadre «d'un système global complémentaire et une vision politique aux contours clairs» qui a pour objectif «la consécration de l'Etat de droit et qui reflète l'intégrité, la transparence et la responsabilité dans la gestion des affaires publiques», selon le responsable. 
De même qu'il avait insisté sur l'impérative révision de la loi 01-06 relative à la prévention et la lutte contre la corruption pour s'adapter aux mutations et développements survenus dans le pays en cette période sensible. 
APS

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 12-12-2019

Après leur condamnation par la justice
Ces biens qui doivent être confisqués à Sellal et Ouyahia

Le procès consacré à l’automobile a permis de lever le voile sur un aspect qui a longtemps alimenté fantasmes et rumeurs populaires : les biens personnels de certains ministres qui ont gouverné des années durant. Au cours

2

Corruption 11:00 | 09-12-2019

DES MOTS POUR LE DIRE
Ouyahia, en 2007, au sujet de la corruption et de la mauvaise gestion

«J’ai un ami, qui est toujours ministre et en poste très important au gouvernement ; lorsque nous parlions de la corruption qui existe au plus haut niveau de l’Etat, il me disait qu’il ne faudrait pas non plus oublier de parler et