Rubrique
Actualités

À PARTIR DE MASCARA Lancement officiel de la rentrée scolaire

Publié par M. Meddeber
le 06.09.2018 , 11h00
249 lectures

Mme Nouria Benghabrit a procédé au lancement de cette rentrée scolaire 2018, placée sous le slogan : «Faire du vivre-ensemble en paix, un acquis et un principe éducatif et citoyen». Pour la circonstance, la ministre de l’Education nationale s’est rendue à Ghriss et c’est au CEM Derdera devant les élèves et enseignants qu’elle fera une longue allocution, elle commencera par énumérer les préoccupations de cette rentrée et quels sont les défis qu’il nous appartient de relever, dira-t-elle.
«Les enjeux qui nous attendent, les missions de l’école, les attendus ou ce qui est attendu de tous. Le premier défi c’est la qualité, poursuivra-t-elle, mais une école de qualité c’est d’abord l’encadrement de qualité pour dispenser un enseignement de qualité aux apprenants et ainsi lutter contre l’échec scolaire et la déperdition. Ceci suppose une ouverture sur les nouveautés pédagogiques grâce à la formation continue, ainsi qu’une remise en question perpétuelle adressée à l’appréciation des conditions de travail. Les progrès dans ce système scolaire se réalisent d’abord en salle de classe grâce aux efforts de tous», ajoutera-t-elle.
Le deuxième défi s’articule, pour la ministre, autour de la prise en charge des élèves en difficulté grâce à la remédiation pédagogique. Enfin pour le troisième défi, il s’agit d’assurer un climat scolaire favorable aux apprentissages. Pour la ministre, le secteur de l’éducation a toujours bénéficié d’une attention particulière.
«Pour notre part, renchérit-elle, nous continuons à prôner le dialogue avec nos partenaires sociaux et œuvrer pour la résolution des problèmes socio-professionnels qui restent en suspens au niveau local». La ministre renouvellera cette exigence de relever les défis d’autant plus que des enjeux sont bien réels au regard du contexte géopolitique et de l’instabilité qui règne dans la région. «Il est donc impératif, dira-t-elle, de revenir aux sources et d’ériger un rempart contre les dangers».
Et là, elle citera les références que sont les lettres de Hassiba Ben Bouali, Zabana, colonel Lotfi et ce poème de Moufdi Zakaria, écrit à l’âge de 16 ans sur l’unité nationale. «Leur message a été inscrit dans les cours inauguraux de différentes rentrées scolaires, d’où le choix du lieu où nous nous trouvons aujourd’hui et à partir duquel il était évident pour nous d’évoquer l’émir Abdelkader», finira-t-elle sur ce sujet.
L’éducation a pour finalités, conclura Mme Benghabrit, «d’enraciner chez nos enfants le sentiment d’appartenance au peuple algérien. L’attachement aux symboles représentatifs de la nation, la promotion des valeurs républicaines, l’Etat de droit, la solidarité et la tolérance». C’était là le message adressé par la ministre.
Lors de son déplacement à Mascara, Mme Benghabrit s’est également rendue à Hacine pour visiter l’école Debab-Ali (école pénitentiaire) sa rénovation, réouverture et dotation en énergie solaire, au niveau du chef-lieu de wilaya. Elle se rendra également dans deux écoles primaires, un CEM et dans une UDS de référence (santé scolaire). Signalons enfin côté chiffres que 208 240 élèves ont rejoint les bancs de l’école ou fait leurs premiers pas. Les cours de tamazight seront dispensés dans cinq écoles.
M. Meddeber

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 17-09-2018

AU SUJET DES DERNIÈRES DÉCLARATIONS SUR L’ALGÉRIE
Haftar accuse le Qatar

Le général Haftar a officiellement accusé le Qatar d’avoir voulu «allumer le feu» entre la Libye et l’Algérie en déformant de manière grave les propos tenus par ce dernier quelque temps auparavant. Le général libyen a donc visiblement décidé de passer à

2

Périscoop 11:00 | 19-09-2018

Les portables de l’aéroport

Lors d’un contrôle à travers le scanner mixte douane-police de l’aéroport Houari-Boumediène, des passagers ont été interpellés pour introduction frauduleuse de téléphones portables. Les deux voyageurs en provenance