Rubrique
Actualités

IL AFFIRME QUE SON CLIENT RISQUE DE MOURIR EN PRISON L’avocat du général Benhadid tire la sonnette d’alarme

Publié par Abla Chérif
le 18.06.2019 , 11h00
1944 lectures
«Le général Benhadid risque de mourir d’un moment à l’autre», alerte l’avocat de ce dernier dans un communiqué transmis hier à notre rédaction. Me Mecheri affirme également craindre que son client ne soit bientôt «le troisième détenu d’opinion à perdre la vie en prison».
Dans ce texte, Me Mecheri appelle tous les responsables de l’incarcération de Benhadid à remettre ce dernier «en liberté dans les plus brefs délais car le pire se profile». «Il a été condamné par un procureur et un magistrat tout récemment destitués qui savaient que mon client ne disposait pas des trois quarts de ces forces physiques et que les chefs d’inculpation pour lesquels il était poursuivi sont contraires à la vérité».
Selon l’avocat, la seule faute qu’ait commise son client est d’avoir adressé une lettre livrant son opinion sur la crise actuelle «mais mal interprétée par une îssaba (bande) qui s’acharne contre mon client car ce dernier avait au contraire soutenu la démarche du chef d’état-major, et c’est peut-être ce qu’on ne lui a pas pardonné». Me Mecheri décrit l’état de son client : «il ne parle plus, ne peut se lever ni s’assoir sans aide, même allongé il souffre. Après sa chute dans les douches de la prison, il a eu une fracture du bassin, la première opération n’a rien donné, il a eu une hémorragie, il sera à nouveau opéré aujourd’hui. Benhadid se trouve à l’hôpital Mustapha.
A chaque fois que je vais le voir, je crains d’apprendre une mauvaise nouvelle».
A. C.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Contribution 11:00 | 19-08-2019

L'ère Bouteflika ou la trahison de serment

Depuis son accession à l'indépendance, l'Algérie a connu sept présidents de la République et chefs d'Etat ainsi que quarante-trois gouvernements qui ont successivement assuré la direction et la gestion du pays. Confrontée aux multiples défis

2

Actualités 11:00 | 22-08-2019

JUSTICE
Le tribunal de Blida instruira cette semaine le dossier Nezzar

Le tribunal militaire de Blida s'apprête à entamer officiellement l'instruction du dossier Khaled Nezzar, a-t-on appris hier mercredi de sources proches de l'affaire. Le dossier de l'ancien ministre de la Défense a été ajouté à celui des prévenus