Rubrique
Actualités

LE WALI DE BOUIRA FRAPPE FORT APRÈS L’AFFAIRE DE LAKHDARIA Le chef de daïra par intérim et le responsable local de l’ADE limogés

Publié par Yazid Yahiaoui
le 15.08.2019 , 11h00
2143 lectures

Le feuilleton de la pénurie d’eau à Lakhdaria, commune située à 30 kilomètres au nord-ouest de Bouira, qui a poussé les citoyens à fermer carrément l’autoroute pour manifester leur colère, surtout durant les deux jours de l’Aïd, a connu hier mercredi de nouveaux rebondissements.
Durant la matinée, le secrétaire général de la wilaya, qui occupe le poste de wali par intérim, s’est déplacé vers Lakhdaria en compagnie du Drag, du directeur de wilaya de l’ADE, ainsi que du P/APW pour tenir une réunion élargie aux représentants des citoyens afin de débattre de cette question d’eau potable et connaître la réalité sur ce qui s’était vraiment passé durant ces derniers jours. Ainsi, durant cette réunion et après avoir écouté le compte-rendu des responsables locaux, ainsi que les doléances des représentants des citoyens, le SG, qui a déploré l’absence du chef de daïra par intérim durant la journée du 11 août dernier, jour de la protestation des citoyens, et dénoncé la mauvaise gestion de cette pénurie d’eau par le responsable local de l’ADE, a rassuré les citoyens en prenant sur place deux décisions importantes.
La première concerne le responsable local de l’ADE qu’il a limogé sur-le-champ, et la seconde concerne le chef de daïra par intérim, qui a fait, selon le SG de la wilaya, l’objet d’une proposition de limogeage à envoyer au ministère de l’Intérieur pour approbation. Deux décisions qui ont soulagé les citoyens de Lakhdaria puisque ces derniers ont demandé, lors de leur action de rue d’avant-hier, la tête de tous les responsables qui sont derrière la pénurie d’eau de ces derniers jours.
Une pénurie d’eau qui a été prise en charge à bras le corps par les responsables de la wilaya, à commencer par le SG de la wilaya, puisque, hier déjà, et selon des citoyens contactés par téléphone, l’eau a été rétablie dans plusieurs quartiers de la ville et les équipes techniques étaient affairées à la rétablir à travers toute la ville.
C’est dire que lorsque les responsables prennent les choses en main d’une manière sérieuse, le service public marche à merveille. Et le contraire est, malheureusement, vrai.
Y. Y.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Périscoop 11:00 | 18-02-2020

Plusieurs cantines scolaires fermées à Alger

Au moment où on parle de leur amélioration dans les régions enclavées, les conditions de scolarité se dégradent à Alger. En effet, plusieurs cantines scolaires ont fermé ces derniers jours dans plusieurs écoles

2

Actualités 11:00 | 17-02-2020

Exécution du plan du gouvernement
L’ultimatum de Tebboune aux walis

Les walis et chefs de daïra disposent d’un délai d’une année pour rendre des comptes au président de la République. Ils sont tenus de mettre à exécution le programme du gouvernement mais surtout de mettre un terme aux inégalités régionales jugées inacceptables par le président de la République. Dans trois mois