Voir Tous
Rubrique
Actualités

Unité de trituration oléagineuse de DjenDjen Le groupement Madar hérite du projet

Publié par Bouhali Mohammed-Cherif
le 15.09.2021 , 11h00
1991 lectures

Le projet de l’unité de trituration des graines oléagineuses se trouvant dans la zone extraportuaire de Djendjen dans la wilaya de Jijel, et dont le lancement de travaux de sa réalisation a eu lieu début 2018 du temps de l’ex-wali Bachir Far, est en voie de voir le bout du tunnel.
Selon une source proche de ce dossiers, le Conseil de participation de l’tata (CPE ) vient de confier l’achèvement et la gestion de ce projet au groupement Madar, propriétaire du club CRB, vu sa meilleure offre financière par rapport à ses concurrents et ses engagements à prendre en charge les travaux d’achèvement sur son fonds propre sans recourir aux crédits bancaires.
Ainsi le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, vient de tenir ses engagements concernant ce projet qui jouit d’une importance capitale pour l’économie nationale en général et pour la wilaya de Jijel en particulier en terme d’emplois et de création de richesses, et de réduire la facture d’importation de l’huile de table.
Il y a lieu de rappeler que le président de la République avait chargé, lors du Conseil des ministres tenu le 28 février dernier, le ministère de l’Industrie de trouver une solution relative au transfert rapide de la propriété de ce projet après les jugements définitifs à l’encontre de son ancien promoteur et l’accélération de son entrée en production, vu son impact sur l’économie nationale et le marché local. À cet effet, et selon une source proche de ce projet, la future unité de trituration des graines oléagineuses va assurer la couverture de 40% des besoins du marché national en huile de table, et 70% des besoins nationaux en aliments de bétail.
Notre source ajoute que les travaux de réalisation de la future unité ont enregistré un arrêt en juillet 2019 suite à l’ouverture d’une enquête judiciaire concernant son promoteur et sa connivence avec le frère cadet du Président déchu.
Il y a lieu de souligner que ce projet s’étend sur une superficie de 16 hectares dans la zone extraportuaire de Djendjen pour un délai de réalisation de 36 mois et un investissement de 250 millions de dollars, grâce à un crédit accordé par une banque publique. Selon des informations recueillies auprès de sources informées, il est composé de trois importantes unités de production dont le taux d’avancement est de l’ordre de 75% et est susceptible, une fois en service, de générer 350 emplois directs et 200 indirects. Ce qui constitue une bouffée d’oxygène pour une wilaya comptant pas moins de 40 754 chômeurs, soit un taux de chômage de 13,73%, selon un rapport de la Wilaya.
Pour rappel, la future unité de trituration des graines oléagineuses a fait couler beaucoup d’encre du fait de la connexion entre le monde des affaires et le clan au pouvoir sous le règne de l’ex-Président déchu. Il serait d’ailleurs à l’origine du blocage du projet de l’homme d’affaires Issad Rebrab pendant plus de 830 jours avant d’avoir le feu vert des nouveaux décideurs.
Bouhali Mohammed Cherif

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 20-09-2021

Affaire Tahar Khawa
Noureddine Bedoui inculpé

Le traitement des affaires de corruption se poursuit à un rythme rapide. Les devants de la scène sont occupés par des procès très attendus et les instructions se mènent y compris de nuit ou durant le week-end au tribunal de Sidi-M’hamed. La justice algérienne est résolue à clôturer la quarantaine

2

BILLET (PAS) DOUX 11:00 | 20-09-2021

Mosquée Abdelaziz Bouteflika

L'associé espagnol de Sonatrach et de Ali Haddad exige des sommes astronomiques