Rubrique
Actualités

El Tarf «Le peuple imposera le changement»

Publié par Abdelmadjid M’haïmoud
le 17.08.2019 , 11h00
6 lectures
Des centaines de citoyens munis d’emblèmes, de banderoles, de pancartes et autres écriteaux et entonnant des slogans hostiles au pouvoir en place et à Gaïd Salah, en particulier, ont bravé la canicule et la lassitude des 25 vendredis passés, contre vents et marées, pour répondre présents à l’appel à la mobilisation pour le 26e vendredi de suite !
C’est dire que les Mileviens et à l’instar des Algériens de toutes les autres régions du pays et même ceux de l’étranger, sont décidés plus que jamais à poursuivre leur révolution pacifique afin de faire aboutir toutes leurs principales revendications connues de tous maintenant, dans un bras de fer contre un pouvoir qui résiste, encore, et qui ne veut pas céder !
A Mila, la convocation par la police, jeudi passé, de l’un des activistes les plus en vue du «Hirak» local, en l’occurrence le jeune Nadir Kellouz, pour interrogatoire, n’a pas eu raison de la mobilisation citoyenne. Au contraire puisque lui-même était présent à cette marche et a pris la parole pour expliquer, aux présents, ce qui s’est réellement passé lors de son interpellation ainsi que les accusations portées contre lui !
Comme d’habitude donc, les Mileviens se sont rassemblés symboliquement devant le carré des martyrs à Ain Siah (entrée Est), avant de voir la procession s’ébranler à travers la rue du 1er Novembre (centre-ville) et jusqu’à la sortie Ouest (rond-point vers Ferdjioua), pour revenir par la suite à proximité du siège de l’APC et du square de la ville dans un sit-in qui a duré presque une heure de temps, où des chants, des discours et autres revendications ont été prononcés et adressés à qui de droit.
Le regroupement s’est dispersé dans le calme et la sérénité connus jusque-là, donnant rendez-vous, aux présents ainsi qu’aux absents temporaires, à vendredi prochain.
A. M’haimoud

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 11-09-2019

Après Djemaï et Tliba, Ammar Saâdani !

Après Djemaï et Tliba, ce serait au tour du grand «parrain», Ammar Saâdani en l’occurrence, d’être dans le viseur de la justice. Des sources crédibles affirment, en effet, que l’ancien président de l’APN et ex-

2

Actualités 11:00 | 11-09-2019

LE POUVOIR DISPOSÉ À CÉDER SUR CE POINT
Fin de mission pour le gouvernement Bedoui ?

Le pouvoir mène, depuis quelques jours, une véritable offensive, aux plans politique, législatif et institutionnel pour réussir son pari, qu’il sait du reste extrêmement difficile, de tenir l’élection présidentielle avant la fin de l’année. Et face à la gravité de la situation, c’est l’institution militaire qui prend

3

Périscoop 11:00 | 11-09-2019

Quelle mission pour Tebboune ?

4
5

Soit dit en passant 11:00 | 14-09-2019

Chut ! l’APN est en mission