Rubrique
Actualités

Faillite de la caisse des retraites Le Snapap propose une conférence nationale

Publié par Abder Bettache
le 06.09.2018 , 11h00
1130 lectures
©ANIS BELGHOUL

Le Syndicat national du personnel de l’administration publique (Snapap) plaide pour la tenue d’une conférence nationale «sur le devenir de la Caisse des retraites». La proposition a été faite mardi dernier, au ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, à l’occasion d’une rencontre qui a regroupé les deux parties au siège du ministère.
Abder Bettache - Alger (Le Soir) - Le Snapap a tenu à marquer sa rentrée sociale, en organisant hier, une conférence de presse, lors de laquelle ses animateurs ont tenu à expliquer le contenu de leur rencontre avec le premier responsable du département du travail.
L’entrevue entre Mourad Zemali et la délégation du Snapap a eu lieu mardi dernier et a duré près de trois heures, d’après le conférencier, El Ayachi Belmeli, secrétaire national chargé de la formation. Selon lui, «plusieurs points ont été évoqués avec le ministre du Travail». Il s’agit notamment, ajoute la même source, «de la problématique de la Caisse de retraite, du pouvoir d’achat et de l’avant-projet de loi portant code du travail».
«Nous avons exprimé les inquiétudes du monde du travail, comme nous avons également proposé des solutions, notamment pour la Caisse des retraites», a-t-il indiqué. Le Snapap, qui considère que «le système actuel de retraite est en pleine crise», a proposé au département du travail de «l’urgence de la tenue d’une rencontre nationale à laquelle prendront part tous les acteurs concernés et qui sera sanctionnée par des recommandations à même de sauver cette institution sociétale».
L’autre point «longuement débattu» avec le ministre du Travail est celui relatif à l’avant-projet de loi portant code du travail. Sur cette question, la délégation du Snapap, ajoute le conférencier, a «interpellé le ministre sur l’importance du respect de l’exercice et la représentativité syndicale». Les interlocuteurs de Mourad Zemali ont porté à sa connaissance, «la situation qui prévaut dans certains secteurs de la Fonction publique à l’instar de l’administration locale ou celle de la jeunesse et des sports». Pour ce dernier secteur, le secrétaire national chargé de la formation dira, que «des atteintes graves à l’activité syndicale sont signalées, notamment à Constantine et à Alger (piscine de Bab Ezzouar), où les représentants des travailleurs font l’objet de représailles de la part des responsables concernés pour avoir défendu les travailleurs ou dénoncé la mauvaise gestion».
«Nos inquiétudes ont été exprimées au ministre du Travail et nous les avons également portées à l’attention de celui de la Jeunesse et des Sports. Si aucune suite n’est donnée à nos doléances, nous agirons conformément à la loi en vigueur», a martelé El Ayachi Belmeli.
Enfin, le dernier point évoqué lors de cette rencontre bipartite est celui relatif au pouvoir d’achat. Pour le conférencier, «les pouvoirs publics doivent prendre des mesures à même de sauvegarder la dignité des couches défavorisées, en prenant des mesures leur permettant de faire face à la cherté de la vie». Sur ce point, le Snapap a proposé la mise en place d’un système de «subvention adéquat».
A. B.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 11-11-2018

ANP
Vers la fin du cumul des fonctions au sein de l’armée

C’est sur instruction personnelle directe de Abdelaziz Bouteflika que les cinq généraux-majors et le colonel des services, détenus depuis le 14 octobre à la prison militaire de Blida, ont été libérés le 5 novembre

2

Actualités 11:00 | 10-11-2018

AUDITIONNÉ À TROIS REPRISES PAR LE JUGE D’INSTRUCTION
Comment se défend «El-Bouchi»

Au tribunal de Sidi-M’hamed d’Alger, les apparitions de Kamel El-Bouchi, de son vrai nom Kamel Chikhi, ne font plus l’évènement. Même le dispositif mis en place aux alentours de la bâtisse se fait désormais plus léger qu’à l’habitude et attire, par conséquent, beaucoup moins le regard