Rubrique
Actualités

Tayeb Bouzid répond à Azzedine Mihoubi : «Le système LMD ne sera pas aboli»

Publié par Ilhem Tir
le 02.12.2019 , 11h00
928 lectures

Le ministre de l'Enseignement supérieur, Tayeb Bouzid, qui a ouvert hier à Constantine un forum sur le développement de l’entrepreneuriat innovant en milieu universitaire et la stratégie pour la recherche et le développement en intelligence artificielle, a assuré que «le système LMD ne sera pas aboli mais sera amélioré».
Répondant, ainsi, au candidat à la présidentielle Azzedine Mihoubi qui avait annoncé de Constantine, jeudi dernier, que le système LMD avait montré ses limites et qu’il était temps de le remplacer par un autre système plus performant, s’il est élu, bien sûr. 
Et la réponse ne s’est pas fait attendre et de la même ville, Constantine où le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a effectué une visite de travail et d’inspection. 
«Il n’est pas possible ni raisonnable de changer de système à chaque fois», a-t-il affirmé, ajoutant : «Nous ne pouvons pas sortir d’un système global de mondialisation subitement, il faut donc le renforcer en tenant compte de la personnalité algérienne dans sa globalité avec sa culture et ses valeurs pour pouvoir aller vers ce nouveau monde et ses défis .»
Soulignant l’importance de l'intelligence artificielle dans la recherche scientifique, et ce, dans le monde développé, comme c’est le cas pour  la Chine et les États-Unis, le ministre de l’enseignement supérieur a reconnu que l'Algérie, dans ce domaine, n'a pas encore commencé à parler de numérisation et beaucoup de choses «sans intelligence artificielle, il n’y aura aucune de ces technologies», a-t-il indiqué. Le responsable a ajouté que cet axe touchait de nombreux domaines tels que la santé, l'agriculture et d'autres secteurs et c’est ce qui sera développé lors des ateliers initiés par l’Université de Constantine et dont les travaux ont été abrités par le Cercle de l’armée nationale populaire.  
«L’Algérie doit développer et utiliser l’intelligence artificielle dans les plus brefs délais, car il y va du développement de la nation», a noté M. Bouzid, face aux chercheurs et étudiants.
Ilhem Tir

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Périscoop 11:00 | 07-12-2019

Bensalah prépare son retour

L’audience accordée jeudi dernier par le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, à son remplaçant au Sénat, Salah Goudjil, a été l’occasion, affirme-t-on de bonne source, de faire le point de situation au niveau de

2

Actualités 11:00 | 05-12-2019

Sellal au juge :
«J’ai signé sans savoir ce que je signais»

Second arrivé à la barre, Abdelmalek Sellal a répondu à toutes les questions qui lui étaient posées d’une voix inaudible. Contrairement à Ouyahia, son audition a duré moins de temps. Elle a porté sur les avantages accordés aux hommes d’affaires dans l’automobile mais également le financement occulte de la campagne électorale de Abdelaziz Bouteflika.