Voir Tous
Rubrique
Actualités

Sidi-Bel-Abbès Les Belabésiens ont marché en masse

Publié par A. M.
le 02.03.2019 , 11h00
216 lectures

Ils étaient des milliers à manifester contre le 5e mandat du Président sortant.
Comme annoncé aussitôt après «salat el djoumouaâ», les opposants et des curieux ont afflué vers la plus grande avenue de Sidi-Bel-Abbès, celle de la Macta, pour manifester leur refus d’un 5e mandat du président de la République sortant, Abdelaziz Bouteflika.
Brandissant des banderoles qui affichaient leur refus d’un 5e mandat du Président, les manifestants, qui tenaient à manifester de manière pacifique, se sont déployés sur cette avenue sous l’œil vigilant des services de police. Après avoir longuement battu le pavé, comme un seul homme, ils ont entamé leur marche en direction de la Maison de la Presse pour se diriger vers le siège de la Wilaya. Ce que l’on peut retenir de cette manifestation qui se voulait pacifique, c’est qu’elle s’est déroulée dans la discipline et le calme.
Si un jeune avait essayé de troubler la marche, il aurait été rapidement rappelé à l’ordre par les contestataires qui tenaient à réussir la marche sans incident, en personnes sages et avisées dont le but est de s’opposer à un 5e mandat du Président sans pour autant nuire à la quiétude des habitants.
Vers 16h15, ils étaient encore massés devant le siège de la Wilaya, manifestant leur refus.
A. M.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 01-12-2021

Tripoli au secours de Rabat
Grosses manœuvres contre l'Algérie

Des informations sensibles se bousculent depuis dimanche soir au sujet du retrait de la candidature de la Libye du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine (UA). Une manœuvre dangereuse liée de près aux desseins hostiles contre l’Algérie. Tout part d’une information diffusée dimanche soir par des médias proches du palais royal marocain qui livrent

2

Actualités 11:00 | 02-12-2021

C’ÉTAIT EN 1963, À JÉRUSALEM
Quand les juifs d’Algérie étaient jugés par Israël

Une histoire peu connue du public a lourdement entaché l’histoire de la communauté juive d’Algérie confrontée à un procès peu ordinaire pour ne pas avoir rejoint en masse Israël après l’indépendance de l’Algérie. C’était en 1963, à Jérusalem…

3
4
5

Soit dit en passant 11:00 | 01-12-2021

Personne ne sait, mais tous appliquent !