Voir Tous
Rubrique
Actualités

Rupture de médicaments Les contrôles seront renforcés au niveau des établissements pharmaceutiques

Publié par Ilhem Tir
le 02.03.2021 , 11h00
437 lectures

Le marché de la distribution des médicaments en Algérie est entaché de pratiques contraires à la loi et à l’éthique professionnelle. Ces pratiques sont interdites et passibles de sanctions sévères.
Les raisons les plus souvent données pour expliquer les pénuries de médicaments sont les problèmes liés aux fournisseurs de matières premières, aux fabricants, aux distributeurs et aux grossistes qui imposent l’achat concomitant de certains médicaments, sujets à rupture, pénalisant lourdement les pharmaciens et les patients.
Pour pallier toute rupture de médicaments suite aux pratiques commerciales illégales, le ministère de l’Industrie pharmaceutique procédera au renforcement des contrôles au niveau des établissements pharmaceutiques intervenant dans la chaîne du médicament. Dans un communiqué rendu public hier, le ministère de l’Industrie pharmaceutique rappelle à l’ensemble des opérateurs intervenant dans la chaîne du médicament (producteurs, importateurs, distributeurs en gros et pharmaciens d’officine) que « toutes les pratiques commerciales susceptibles d’entraîner des tensions et des ruptures d’approvisionnement de médicaments telles la rétention, les ventes associées, les ventes dites par pack, ou selon le montant de la facture, des quantités demandées, sont strictement interdites et passibles de sanctions administratives, financières et pénales conformément à la législation en vigueur».
Des brigades mixtes d’inspection (industrie pharmaceutique-commerce) seront chargées de contrôles nécessaires au niveau des établissements pharmaceutiques et ce, suite à la décision retenue conjointement entre les deux départements ministériels.
En outre, toute personne victime de telles pratiques pourra directement se plaindre auprès du ministère de l’Industrie pharmaceutique via un courrier électronique adressée
à : [email protected]
La requête doit être accompagnée d’éléments justificatifs et permettant sa prise en charge.
Ilhem Tir

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

BILLET (PAS) DOUX 11:00 | 09-05-2021

Les charlatans, la fusée et le Saint Coran

Cela s'est encore confirmé autour de la chute de la fusée chinoise ! On continue d'invoquer des

2

Le Soir Santé 11:00 | 09-05-2021

DÉCOUVREZ…
Que se passe-t-il dans le corps lorsqu'on arrête les produits laitiers ?

Renoncer à consommer tout type de produit laitier n’est pas sans conséquences. L’organisme peut réagir différemment de personne à personne par rapport à la densité osseuse, à la perte de poids, aux