Rubrique
Actualités

Guelma Les Guelmois une nouvelle fois dans la rue

Publié par Noureddine Guergour
le 06.04.2019 , 11h00
32 lectures
Le vent de liberté et d'espoir continue de souffler à Guelma, où les marches populaires continuent de plus belle, même après la démission arrachée de Bouteflika.
Les Guelmois sont sortis, encore une fois, en masse ce vendredi 5 avril 2019 pour exiger fermement que « yetnahaou gaâ». La démission du chef de l’Etat n’a donc pas suffi à faire taire les manifestants. « La gestion de la transition ne doit en aucun cas se faire par les anciens du système », nous déclare un cadre universitaire qui était parmi les marcheurs.
Les slogans antipouvoir sont toujours présents dand le cortège, des pancartes appelant Ouyahia, Amara Benyounès, Moad Bouchareb et Amar Ghoul, ainsi que leurs partis à « dégager », quand d'autres s'en prennent aux présidents, du Conseil constitutionnel et du Sénat, mais aussi à Bedoui et toute son équipe. Parmi eux : « Nous ne voulons ni de Bensalah, ni de Belaïz, ni de Bedoui », « Partez tous maintenant », «Le peuple, le seul héros ».
La marée humaine avait emprunté l'itinéraire traditionnel : rassemblement au boulevard Souidani-Boudjemâa, avant de marcher vers la place du 19-Mars. Le civisme était au rendez-vous lors de cette marche grandiose qui a été encore marquée par la grande mobilisation des Guelmois.
Plus de quarante jours révolus depuis la marche historique du 22 février dernier, l’intention du pouvoir de reconduire le Président sortant pour un cinquième mandat a été le facteur déclenchant de ce soulèvement populaire qui se poursuit.
Noureddine Guergour

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 23-06-2019

Son départ est de plus en plus évoqué
Quel sort pour Bedoui ?

Depuis quelques jours, des rumeurs persistantes ont fait état d’une imminente démission du Premier ministre, Noureddine Bedoui. Ce week-end, des médias, se basant sur des confidences de sources officielles, ont annoncé le départ du gouvernement Bedoui cette

2

Périscoop 11:00 | 23-06-2019

Hebba et Rogab expulsés du Club-des-Pins

La direction de la résidence d’Etat de Club-des-Pins a sommé tous les anciens ministres ainsi que les hauts responsables à la présidence de la République qui ne sont plus en fonction, comme Hebba El Okbi et Mohamed Rogab de