Rubrique
Actualités

Bouira Les manifestants réclament toujours le départ de tous

Publié par Yazid Yahiaoui
le 10.08.2019 , 11h00
2 lectures
Encore un vendredi de protestation et… de chaleur insupportable. Une chaleur qui n’a, pourtant, pas dissuadé les milliers de manifestants, des jeunes mais aussi des petits, des femmes et des vieux, à être présents pour la 25e marche du vendredi, pour réitérer les mots d’ordre propres au mouvement populaire, et réclamer le changement du système et le départ de tous ses symboles.
Hier encore, les Bensalah, Bedoui, et même Gaïd Salah, ont eu pour leur grade lors de cette marche qui a eu lieu dans les principales artères de la ville de Bouira.
Les milliers de manifestants qui ont brandi comme d’habitude des dizaines de drapeaux amazighs aux côtés du drapeau national, ont longuement clamé leurs mots d’ordre habituels.
Même Karim Younès, coordinateur du panel chargé du dialogue, n’a pas échappé à la colère des manifestants. Cela étant, comme les précédents vendredis, les manifestants ont réclamé la libération des détenus, principalement les détenus pour port de drapeaux amazighs ainsi que le moudjahid Lakhdar Bouregaâ.
La marche s’est déroulée dans le calme total, mais, d’après certains manifestants, des drapeaux amazighs leur ont été confisqués par des policiers durant la matinée.
Y. Y.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 16-11-2019

Comité de campagne d’Abdelmadjid Tebboune
Abdallah Baali démissionnaire ?

L’information s’est répandue telle une traînée de poudre dès jeudi : Abdallah Baali, le directeur de campagne d’Abdelmadjid Tebboune, aurait décidé de claquer la porte suite à des divergences avec le

2

Constances 11:00 | 13-11-2019

D’où viennent les devises ? Du Square, pardi !

La Banque d’Algérie et le ministère des Finances devraient d’abord régler leurs violons. Ce n’est pas