Voir Tous
Rubrique
Actualités

Code électoral, nouvelles circonscriptions électorales Les modifications et les instructions de Tebboune

Publié par Mohamed Kebci
le 08.03.2021 , 11h00
971 lectures

Présenté jeudi dernier en Conseil du gouvernement, le projet d’ordonnance portant loi organique relative au régime électoral a été adopté, hier dimanche, en Conseil des ministres, non sans que le chef de l’État émette ses remarques et porte des rectificatifs.
M. Kebci - Alger (Le Soir) - À l’occasion, le président de la République a donné quelques remarques et autres orientations concernant ce texte. Ainsi, Abdelmadjid Tebboune a instruit d’éloigner, sous toutes ses formes, l’argent, notamment celui issu de la corruption, de l’opération électorale dans toutes ses étapes et ce, selon lui, pour assurer l’égalité des chances entre tous les candidats. Il s’agit, également, de moraliser la vie politique nationale.
Il a également ordonné de recourir aux commissaires aux comptes et aux comptables agréés des wilayas des candidats pour un contrôle plus rigoureux de l’argent de la campagne électorale durant laquelle les divers postulants sont invités à ne pas exploiter les conditions sociales des électeurs. Le chef de l’État a aussi invité à revoir l’âge de candidature des jeunes dont les quotes-parts sur les listes électorales doivent être de moitié et pas du tiers comme retenu par le comité d’experts piloté par le Dr Ahmed Laraba.
Les jeunes universitaires ont également vu leurs quotas sur les listes électorales portés au tiers, dans l’objectif d’encourager les compétences et les diplômés universitaires et ce, à travers l’ensemble du territoire national.
La gent féminine n’est pas en reste puisque le président de la République a instruit le comité Laraba de lui garantir l’égalité avec les hommes dans sa présence sur les listes électorales et ce, pour dépasser la politique des quotas.
Il s’agit aussi de prendre en considération le tout récent découpage administratif avec la promotion de dix circonscriptions administratives en wilayas, dans la répartition des sièges aussi bien au niveau national que local. Il a également invité à prendre en considération la condition des parrainages des candidatures, que ce soit celles indépendantes ou celles partisanes.
Pour ce qui est du projet d’ordonnance modifiant et complétant l’ordonnance n°12-01 du 13 février 2012 déterminant les circonscriptions électorales et le nombre de sièges à pourvoir pour l’élection du Parlement, présenté jeudi dernier, par le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire à l’occasion d’une réunion du Conseil du gouvernement, son adoption a été reportée, hier dimanche, en vue de son enrichissement dans les limites réglementaires avant la convocation du corps électoral.
On ne sait, cependant, si ces remarques et instructions du président de la République concernant le projet d’ordonnance portant loi organique relative au régime électoral sont à la hauteur des doléances de nombre d’acteurs politiques qui voient en certaines dispositions, notamment le fameux seuil des 4% des suffrages exprimés lors des précédents scrutins pour prétendre à la participation aux futures élections, une sérieuse entrave pour les nouveaux partis, et pour le libre exercice politique qui ne favorise que les grands partis.
On devra attendre la version finale qui sera rendue publique une fois adoptée.
M. K.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

BILLET (PAS) DOUX 11:00 | 09-05-2021

Les charlatans, la fusée et le Saint Coran

Cela s'est encore confirmé autour de la chute de la fusée chinoise ! On continue d'invoquer des

2

Le Soir Santé 11:00 | 09-05-2021

DÉCOUVREZ…
Que se passe-t-il dans le corps lorsqu'on arrête les produits laitiers ?

Renoncer à consommer tout type de produit laitier n’est pas sans conséquences. L’organisme peut réagir différemment de personne à personne par rapport à la densité osseuse, à la perte de poids, aux