Rubrique
Actualités

Gaïd Salah met en garde : «L’État fera face à toute tentative d’entraver les élections»

Publié par Kamel Amarni
le 05.12.2019 , 11h00
1148 lectures

Au second jour de sa visite de travail en 2e Région militaire à Oran, le chef d’état-major, vice-ministre de la Défense nationale s’est, une nouvelle fois, longuement exprimé sur la cruciale élection présidentielle de jeudi prochain. Appelant à une forte participation, Gaïd Salah met en revanche fermement en garde contre toute tentative d’entrave au processus électoral.
Kamel Amarni - Alger (Le Soir) - Devant les cadres et les personnels de la Région, réunis au niveau de la base navale principale de Mers-el-Kebir à Oran, le patron de l’armée affirmera, ainsi que « les hommes de bonne volonté parmi nos concitoyens contribuent activement, chacun dans son domaine, à réunir les conditions appropriées à même de faire réussir la prochaine échéance électorale du 12 décembre 2019 ». 
Aussi, affirmera-t-il encore, « nous sommes convaincus que le peuple algérien, conscient de son intérêt et de l’intérêt de sa patrie , ainsi que de l’ampleur des défis confrontés, saura s’engager dans cette échéance nationale cruciale et saura comment relever le défi par la participation forte et massive dans cet effort nationaliste constructif et s’acquittera de son devoir national en toute liberté et transparence, dans un climat empreint d’une conscience profonde de l’importance de l’événement et de son rôle dans la réalisation des espérances des millions de vaillants chouhada et des attentes des générations de l’indépendance ». 
Se disant également convaincu que le peuple est parfaitement conscient des dangers qui guettent le pays en ces moments si sensibles, Gaïd Salah lancera cet appel aux Algériens : « Vaillants enfants de l’Algérie, ne donnez aucune occasion à la bande et ses relais, et prouvez à l’ennemi avant l’ami, à travers une participation large, libre et intègre à l’échéance présidentielle du jeudi 12 décembre, que l’Algérie a des enfants qui sont mus de prudence, d’intelligence et du sens de responsabilité, à même de leur permettre de relever tous les défis .» Et de préciser davantage : « Relever les défis, c’est réussir cette noble démarche nationaliste, qui fera de ce rendez-vous électoral crucial une porte sur la paix et la sécurité et ouvrira grandes les portes de ses bienfaits, avec l’aide d’Allah, devant le peuple algérien notamment la jeunesse, et portera en elle l’espoir et sera un signe de bon augure à celui qui aime l’Algérie et sera, certainement, une déception pour ceux qui portent rancune et ressentiment envers ce grand pays.» 
Cela étant, et à seulement quelques jours du grand rendez-vous , le chef d’état-major n’a pas manqué d’évoquer les mesures préconisées pour sécuriser l’ensemble du processus. Mais aussi de mettre sérieusement en garde contre toute tentative d’entrave , et de quelque nature qu’elle soit, au processus électoral. Il dira, en effet : « Afin de garantir la réussite de cet important rendez-vous électoral, j’ai donné des instructions fermes dans ce cadre, à l’endroit de tous les personnels de l’Armée nationale populaire et des services de sécurité, afin de faire preuve des plus hauts degrés de vigilance et de prudence afin de faire avorter toute tentative malveillante ou de machination qui attenterait au bon déroulement de cet important événement et d’empêcher quiconque de perturber ce processus électoral de quelque manière que ce soit. 
Conscients de cette responsabilité, vitale et de son extrême importance, nous sommes prêts à accomplir nos nobles missions et contrecarrer toutes les tentatives désespérées de porter atteinte au bon déroulement des élections, quelle que soit leur origine .» 
Plus explicite encore, le général de corps d’armée ajoutera : « A cette occasion, nous mettons en garde, de nouveau, la bande et ses relais, voire toute personne tentée de porter atteinte à cette démarche constitutionnelle ou de l’entraver, pour enliser le pays dans des voies périlleuses, en perturbant les élections ou en tentant d’empêcher les citoyens d’exercer leur droit constitutionnel, tout en soulignant que la justice et tous les organes de l’Etat leur feront face.» 
Gaïd Salah affirmera que l’armée, « soutenue par notre vaillant peuple », œuvrera à éradiquer « la bande et ses relais hypocrites (…) qui jouent leurs dernières cartes dans l’espoir de pouvoir faire aboutir leurs desseins abjects ». 
L’Algérie, enchaînera-t-il, « a besoin de chaque effort dévoué qui permettrait de surmonter , en toute sécurité, cette conjoncture et contribuerait, par conséquent, à atteindre les nobles objectifs nationalistes de cet important rendez-vous électoral ». L’Algérie s’apprête à aborder la dernière ligne droite la séparant de cette élection décisive. Ce qui fera dire aussi au patron de l’ANP qu’« en ce moment historique précisément, nous distinguerons celui qui est capable de se séparer de toute forme d’égoïsme et d’individualisme et mettre de côté les intérêts personnels étroits, car rien n’a d’importance lorsqu’il s’agit des intérêts de l’Algérie dans de pareilles circonstances ». 
MihoubiL’Algérie, conclura Gaïd Salah, « ouvre grand ses bras à ses enfants les plus fidèles. Celui qui se met entre ses bras ressentira toute la chaleur et celui qui opte pour une autre direction que celle que le peuple algérien a choisie, ne récoltera que déception et regret, car l’Algérie se dirigera vers sa destination avec ou sans eux ». 
Une manière très claire de signifier que le processus est irréversible avec, au bout, l’élection d’un nouveau président de la République pour clore cette dangereuse situation de vacance de pouvoir à la tête de l’Etat.
K. A.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 18-01-2020

Communication et rapports avec la presse
Tebboune instaure de nouvelles traditions

Abdelmadjid Tebboune ambitionne de laisser son empreinte dans un domaine où ses prédécesseurs ont peu brillé : celui de la communication. Il rencontrera ce mardi 21 janvier une délégation de responsables de médias privés et publics, prélude

2

Actualités 11:00 | 16-01-2020

Il déposera son dossier d’agrément aujourd’hui
Naissance d’un nouveau parti nationaliste

«L’Alliance des forces nationales pour l’Algérie nouvelle ». C’est la dénomination choisie pour un nouveau parti politique par ses membres fondateurs qui comptent déposer un dossier exhaustif auprès des services du ministère