Actualités / Actualités

SIDI SAÏD RÉUNIRA SON ÉTAT-MAJOR LE 13 SEPTEMBRE

L’UGTA prépare sa rentrée

La rentrée syndicale de l’UGTA sera marquée par la tenue de la réunion de son état-major (SG des unions de wilayas et des fédérations), le 13 septembre prochain au niveau du collège de la formation syndicale à El Achour. A l’ordre du jour de cette rencontre, «des questions organiques» mais aussi la «préparation d’une éventuelle rencontre avec le chef du gouvernement», mais dont la date n’est pas encore fixée.
Abder Bettache - Alger (Le Soir) - Contrairement aux années passées, la Direction nationale de l’UGTA a évité de médiatiser sa rentrée syndicale à l’occasion de la prochaine rentrée sociale.
Ainsi, pour marquer sa «présence», le secrétariat national convoquera l’état-major de son organisation composé des secrétaires généraux des unions de wilayas et des fédérations, pour une réunion prévue le 13 du mois en cours au niveau du siège (Intag) sis à El Achour.
Selon des sources syndicales sûres, plusieurs points sont inscrits à l’ordre du jour.
Il s’agit de la question organique, mais aussi, arracher de cette instance organique (état-major) le quitus pour «discuter dans le cas échéant avec le gouvernement dans le cadre d’une bipartite».
Notre source n’a pas précisé la date, encore moins l’ordre du jour de cette prochaine rencontre entre l’UGTA et le gouvernement. Il n’en demeure pas moins qu’au niveau de la centrale syndicale, plusieurs dossiers élaborés sous la conduite du secrétaire général, M. Abdelmadjid Sidi-Saïd, sont «d’ores et déjà prêts à être soumis à débat avec le premier ministre».
Ce dernier qui s’envolera demain à Pékin pour prendre part au sommet Chine-Afrique (route de la soie), aurait selon des indiscrétions pris déjà attache avec le premier responsable de la centrale syndicale. Il est à noter également que le «mutisme dans lequel s’est murée la Direction nationale de l’UGTA est expliqué par sa préparation du congrès de l’Organisation de l’unité syndicale africaine (OUSA), qui se tiendra à Alger le 22 septembre prochain. Un rendez-vous syndical d’une «grande importance» et aux «enjeux continental et mondial», qualifiés de «stratégiques pour le continent africain».
C’est dans ce contexte bien précis, que l’UGTA va marquer sa rentrée «sociale et syndicale», démentant ainsi, selon nos sources, «les informations selon lesquelles des changements importants à la tête de l’organisation devraient intervenir d’ici la fin de l’année ». D’ailleurs, la question organique qui sera débattue lors de la réunion du 13 septembre prochain a trait au bilan qui sera présenté en la circonstance par le département de l’organique concernant l’état de renouvellement des instances syndicales tant au niveau des unions de wilayas qu’au niveau des fédérations.
A. B.