Voir Tous
Rubrique
Actualités

Béjaïa Mobilisation pour la marche et dénonciation des appels à la grève générale

Publié par A. Kersani
le 16.10.2019 , 11h00
454 lectures
La manifestation hebdomadaire des étudiants, observée, hier ,comme tous les mardis depuis la révolte populaire du 22 février dernier contre le régime politique, a connu, une nouvelle fois, un franc succès.
Des milliers d’étudiants accompagnés par des enseignants , des travailleurs de l’université Abderrahmane-Mira qui ont été rejoints par la communauté de l’éducation, des ouvriers et autres fonctionnaires de l’administration publique, notamment communale, ont envahi la rue au niveau du chef-lieu de wilaya, à l’appel d’un groupe de syndicats autonomes , des partis politiques à l’image du PT et PST, avec le même mot d’ordre en faveur d’un changement radical du système et le départ de l'ensemble de ses «béquilles».
L’immense cortège des étudiants s’est ébranlé comme d’habitude du campus universitaire de Targa Ouzemour alors que la marche initiée par les autres organisations syndicales, politiques et de la société civile, a pris le départ de l’esplanade de la Maison de la culture.
Durant le trajet de la marche, qui s'est déroulée dans une ambiance de fête ,l'immense foule a éructé sa colère contre les tenants du pouvoir dont elle réclame le départ. Il convient de signaler que contrairement à la démonstration de rue qui enregistre la participation d'une imposante foule de manifestants, le mot d'ordre d'une grève générale dans tous les secteurs d'activités, lancé par les syndicats autonomes, le PT et le PST, l'Avo 88 , la Laddh , le GAA et le Snapap, a été très faiblement suivi, à l'exception de certains établissements scolaires qui ont été fermés et les communaux à l'appel du Snapap.
En effet, les commerces et les autres secteurs d’activités publics et privés, à travers toute la wilaya ,ont travaillé le plus normalement du monde, hier.
A. Kersani

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 06:00 | 31-05-2020

L’Algérie, une menace stratégique pour le rêve d’expansion impériale du Makhzen

«Les relations avec le Maroc sont anormales (…), même si les relations entre les deux peuples sont exemplaires.» On doit cette définition en forme d’aphorisme à

2

Actualités 06:00 | 01-06-2020

LA MESURE CONCERNE LES AFFAIRES DE CORRUPTION DÉFINITIVEMENT JUGÉES
Les biens saisis seront vendus aux enchères

L’Algérie s’apprête à enclencher officiellement le processus de récupération de l’argent détourné par d’anciens hauts responsables impliqués dans des affaires de corruption. Dans cette première étape, le recouvrement doit atteindre les 13 milliards de DA. Cette somme équivaut au montant évalué des deniers dilapidés uniquement par