Rubrique
Actualités

Il était coordinateur national du parti Mustapha Hadni quitte le PLD

Publié par Karim Aimeur
le 11.09.2019 , 11h00
1217 lectures
Le Parti pour la laïcité et la démocratie (PLD) a annoncé, hier mardi, dans un communiqué, la démission de son coordinateur national, Mustapha Hadni.
Karim Aimeur - Alger (Le Soir) - Le parti «informe l'opinion publique que le coordinateur national de son parti, Mustapha Hadni, a demandé au bureau national d'être déchargé de la fonction de premier responsable (coordinateur national), et ce, pour des raisons de santé, tout en restant à la disposition du Parti et de sa direction», y lit-on.
En entérinant cette décision, le Bureau national du PLD a rendu hommage à l'engagement, à la détermination et l'abnégation qui ont marqué le passage du désormais ex-coordinateur national du parti, «dans la période historique et inédite que vit notre pays et qui se caractérise par une révolution nationale pacifique». D’autre part, le PLD a annoncé avoir invité les partis membres des forces de l’alternative démocratique ainsi que les organisations, associations et personnalités, qui ont approuvé le pacte du 26 juin 2019 à la fête de l’Humanité de Paris et à la rencontre-débat au stand du parti sur le mouvement populaire de 2019, animé par le journaliste et auteur Mohamed Benchicou.
Selon le PLD, la 84e édition de la fête de l’Humanité a mis à l’honneur l’Algérie et son combat pour une deuxième République en rendant hommage «aux millions d’Algériennes et d’Algériens qui battent le pavé depuis plus de 6 mois afin d’obtenir la capitulation du système et l’instauration d’une transition démocratique».«Ce grand forum international résonnera de l’écho d’une Révolution exceptionnelle portée massivement par un peuple uni et pacifique et admirée au plan international. Après l’irruption fulgurante du peuple sur la scène politique, les partis démocrates ont manifesté une volonté réelle de rapprochement. Cette exigence s’est concrétisée le 26 juin 2019 par l’adoption d’une plate-forme à vocation moderniste, démocratique et plurielle», a expliqué le parti.
K. A.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 12-12-2019

Après leur condamnation par la justice
Ces biens qui doivent être confisqués à Sellal et Ouyahia

Le procès consacré à l’automobile a permis de lever le voile sur un aspect qui a longtemps alimenté fantasmes et rumeurs populaires : les biens personnels de certains ministres qui ont gouverné des années durant. Au cours

2

Actualités 11:00 | 08-12-2019

Emin auto :
«Bouchouareb demandait de l’argent pour régler notre situation»

Les représentants de la société Emin auto font, eux aussi, partie des témoins de la partie civile ayant accablé Bouchouareb et les deux anciens Premiers ministres incarcérés. «Nous avons déposé notre dossier en 2015, témoignent ses