Rubrique
Actualités

MARCHE CONTRE LE PROLONGEMENT DU 4e MANDAT Pari très largement gagné pour les Guelmois

Publié par Noureddine Guergour
le 16.03.2019 , 11h00
31 lectures
Plusieurs milliers de personnes se sont retrouvées à Guelma dans une ambiance bon enfant, mais hostile à la prolongation du quatrième mandat du président et au pouvoir en place.
Jusqu’à 14 heures, après la prière de Dohr ce vendredi, les manifestants ont dû retenir leur souffle en attendant de récidiver l’exploit des grandes marches, du 22 février et celles du 1er et 8 mars derniers, qui avaient rassemblé des foules immenses. Pari très largement gagné! Puisque les guelmois ont encore montré ce vendredi 15 mars, leur force et leur capacité à se rassembler, «l'impression que toute la ville était dehors». Ils ont ensuite marché dans les grands axes de la ville. Les jeunes n’étaient pas les seuls à composer cette marée humaine qui a défilé, notamment, contre la période de transition proposée par Bouteflika. On y voyait aussi des vieux, des personnes plus ou moins âgées, des familles avec leurs enfants, des femmes jeunes et moins jeunes. Des slogans et des mots d’ordre tels que «système dégage», «FLN dégage», se sont ensuite succédé et repris par une foule, tellement immense que l’on ne pouvait pas estimer. C'est une nouvelle étape qui vient d'être franchie.
Les guelmois se sont d’ailleurs félicités de l’esprit pacifique qu’incarne exemplairement cette marche, que toute la population de Guelma retiendra sans doute, et qu’on peut témoigner de la ferveur qui y régnait.
Noureddine Guergour

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 18-05-2019

Ouyahia, Sellal, Benyounès et d’autres ministres et responsables auditionnés jeudi
Séisme chez les anciens soutiens de Bouteflika

Les hommes d’affaires détenus dans le cadre de la lutte anticorruption ont visiblement fourni à la justice des éléments, ce qui a eu pour effet de provoquer un véritable séisme dans les rangs des anciens ministres et hauts responsables ayant servi

2

Périscoop 11:00 | 21-05-2019

Et l’avion de Bouteflika ?

L’on se rappelle que Bouteflika avait tenu à acquérir un avion de type Airbus 340-500, un appareil pour les longs courriers. Après son premier AVC, l’avion est resté cloué au sol. Va-t-il être reversé à la flotte d’Air Algérie ?