Rubrique
Actualités

BLIDA Place à la panique

Publié par Mohamed Belarbi
le 26.08.2018 , 11h00
1144 lectures

Le décès de la femme à l’hôpital de Boufarik est causé, bel et bien, par le choléra. C’est hier à 9h que les analyses de l’Institut Pasteur sont tombées. Ce qui n’était que des doutes est maintenant confirmé. Cependant, précisent les médecins de l’hôpital de Boufarik, la défunte souffrait également de plusieurs autres pathologies et était admise pour diarrhée persistante.
En outre, il faut dire que le nombre de malades ne cesse d’augmenter et ils sont 117 cas à l’hôpital de Boufarik avec 41 cas de choléra confirmés. Une trentaine de malades ne portant pas le microbe du choléra ont quitté l’hôpital.
Alors que la contamination par l’eau de robinet a été écartée, des recherches sont en cours pour déterminer la cause et le lieu exact d’où s’est propagé le microbe du choléra, apprend-on de sources crédibles.
Sur un autre plan, le wali de Blida vient de prendre une décision, celle d’interdire la vente des fruits et légumes sur les camions dans les rues et dans les cités. Cette décision a pour but de circonscrire la propagation de l’épidémie et de pouvoir localiser, le cas échéant, la provenance des fruits et légumes ayant provoqué le choléra.
Instruction a été donnée aux services de sécurité de veiller à l’application de cette décision. Par ailleurs, et en prévision d’autres cas de choléra, la Direction de la santé et de la population de la wilaya de Blida a pris toutes les dispositions utiles et nécessaires, nous dit-on, et ce, en réservant un étage de l’hôpital d’El-Affroun pour accueillir les malades.
Il importe de souligner qu’en dépit des assurances des responsables quant à la bonne qualité de l’eau de robinet, la ruée vers l’eau minérale est devenue quasi-maladive. Cette situation profite aux commerçants véreux qui ont déjà flambé les prix. Les contrôleurs des prix doivent jouer leur rôle dans ce cas précis et sanctionner les commerçants qui font de la misère des gens un profit.
M. B.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 13-01-2019

L’embarras d’El Hebiri

Malgré toutes les tentatives, la Direction de la Sûreté nationale n’a pu récupérer la villa occupée par l’ex-DGSN El Hamel. A rappeler que cette villa est située à l’intérieur de l’administration générale de la police, à savoir

2

Actualités 11:00 | 14-01-2019

Sans le nommer expressément
Hamrouche épingle Bouteflika et son mode de gouvernance

L’ancien chef de gouvernement, Mouloud Hamrouche, brise un long silence, quasiment de

3

Constances 11:00 | 14-01-2019

Mohamed Aïssa et la voix de Billal

4

Pousse avec eux 11:00 | 14-01-2019

La madame elle a raison !

5

Périscoop 11:00 | 12-01-2019

Redéploiement de Naftal