Rubrique
Actualités

Ahmar-El-Aïn (Tipasa) Précisions sur la contamination de la source Sidi-el-Kebir

Publié par Houari Larbi
le 28.08.2018 , 11h00
2269 lectures

La source de Sidi-el-Kebir dans la wilaya de Tipasa est contaminée, les analyses effectuées ont révélé la présence du vibrion cholérique. Une situation qui a incité les autorités locales à communiquer davantage la situation des 230 sources d’eau potable existant dans la wilaya.Selon un communiqué rendu public par la cellule de communication de la Wilaya, «la quasi-totalité des 230 sources existantes sont soumises à des analyses régulières, quotidiennes et bihebdomadaires avec l’adjonction de chlore toutes les deux heures et des analyses bactériologiques bihebdomadaires», se défend la Wilaya.
Selon M. Badjou, le chargé de communication de la Wilaya, «l’infestation de cette micro-source à Ahmar-el-Aïn ne saurait expliquer la pandémie répartie au niveau de plusieurs wilayas distantes de plusieurs centaines de kilomètres les unes des autres» et d’ajouter : «Lors de sa récente visite à l'hôpital de Koléa où il s'est enquis de l'état de santé d'une des victimes, le wali, Moussa Ghellaï, avait affirmé que le réseau d’alimentation en eau potable et les sources de la wilaya ne représentaient aucun danger mis à part la source de Sidi-el-Kebir.»
Il est à préciser que «seuls les prélèvements de la source de Sidi-el-Kebir ont prouvé la présence des germes pathogènes provoquant le choléra», avait souligné le responsable. Des échantillons d'eau prélevés depuis la fontaine située en aval du bassin où sont captées les eaux de trois sources ont détecté la source de la contamination. Le chargé de communication de la Wilaya a indiqué, par ailleurs, que «les six familles qui habitent à proximité des trois sources et qui ont consommé cette eau potable ne présentent aucun symptôme du vibrion cholérique», et que «les eaux stockées chez ces familles ne sont pas contaminées mais sur les trois bidons retrouvés chez ces familles et soumis à des analyses, un seul récipient s'est avéré être porteur du germe responsable du choléra».
Par ailleurs, la Wilaya de Tipasa fait état du dernier bilan concernant la propagation du choléra avec 13 cas confirmés, dont 3 avérés non porteurs de la bactérie et 3 autres sont dans l’attente des résultats des analyses tandis que 8 personnes ont déjà regagné leurs domiciles. Par la même occasion, la Wilaya précise qu’aucun champ agricole n'est irrigué avec les eaux usées, les forces de sécurité et les organismes concernés mènent régulièrement des investigations dans les exploitations agricoles pour traquer tout contrevenant.
Houari Larbi

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Soit dit en passant 11:00 | 20-09-2018

Tous ont combattu ! Qui a trahi ?

Est-ce que l’une ou l’un d’entre vous comprend par quel miracle l’Algérie continue à nous

2

Actualités 11:00 | 22-09-2018

ALGER-PARIS
Nouvelles tensions diplomatiques

Irritée par les comportements de Paris, Alger a, à l'évidence, décidé de ne plus rester les bras croisés. Entre les deux capitales, la tension est désormais très perceptible, et l'Algérie est quant à elle bien décidée à crever l'abcès lors de la réunion de la Comefa qui