Rubrique
Actualités

BOUIRA Revoilà la mouche de l’olive

Publié par Yazid Yahiaoui
le 11.10.2018 , 11h00
1295 lectures

C’est l’alerte générale à Bouira. Des oléiculteurs qui s'attendaient à des rendements exceptionnels d’olives pour cette année suite aux quantités de pluies tombées ces derniers mois et qui ont été d’un bon apport pour l’olivier, cet arbre rustique qui donne de bons rendements lors des saisons humides comme c’est le cas cette année, ont été surpris par l’apparition ces dernières semaines de la mouche de l’olive. Un insecte ravageur qui s’attaque aux olives qui tombent complètement asséchées, avant maturation.
L’alerte qui a été donnée, a aussitôt attiré l’attention des responsables de l’Institut national pour la protection des végétaux ( INPV ) dépêchés depuis leur bureau régional de Tizi- Ouzou. Pendant plusieurs jours, ces techniciens ont sillonné la wilaya et selon, nos informations, quatre foyers importants ont été détectés. Il s'agit de Kadiria, Ahnif, El Esnam et El Hachimia. Cependant et toujours selon nos informations, le plus grand foyer a été sans contexte, El Esnam où l’on parle d’ores et déjà d’une chute de 30 à 40 % du rendement. Un taux qui pourra, selon toujours ces experts, être revu à la hausse puisque l’insecte ravageur continue à commettre des dégâts dans les oliveraies malgré les mesures de lutte qui sont menées contre cet insecte. En effet, selon les oléiculteurs de la région d'El Esnam, des pièges à mouche sont placés un peu partout sur les arbres au niveau des oliveraies. Des pièges à mouche considérés comme une solution naturelle. Des bouteilles en plastique dans lesquelles sont faits sur la partie supérieure des trous suffisants pour le passage des mouches. A l’intérieur, on place des bandes adhésives et une solution composée d’eau, de sardine et de sucre ; un mélange qui, une fois fermenté, dégage du sulfure d’ammoniaque qui attire les mouches. Ces dernières, à travers des ouvertures, pénètrent à l’intérieur mais ne pourront plus ressortir et tombent dans la solution dont la bouteille est remplie au deux tiers, où elles sont piégées dans les bandes adhésives. Cela étant, une journée de sensibilisation contre cette mouche de l’olive est prévue pour ce jeudi et l’ensemble des oléiculteurs sont invités pour essayer de minimiser les dégâts et sauver une saison qu’on annonçait, il n’y a pas si longtemps, très prometteuse. Rappelons que dans la wilaya de Bouira, la production oléicole ne cesse d’augmenter ces derrières années, avec également l’augmentation de la superficie oléicole qui a atteint les 40 00 hectares dont près de 25 000 en apport. En terme de production d’huile, la wilaya de Bouira occupe la troisième place derrière Béjaïa et Tizi-Ouzou, avec une moyenne de 8 millions de litres par an.
Y. Y.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 15-10-2018

ACCUSÉS DE «CORRUPTION ET D’ENRICHISSEMENT ILLICITE»
Cinq généraux-majors en prison

Coup de tonnerre, hier dimanche, avec l’annonce de la mise sous mandat de dépôt de six officiers supérieurs de l’armée, cinq généraux-majors et un colonel, tous

2

Périscoop 11:00 | 15-10-2018

Ce n’est pas encore fini pour la France

Si la France risque de perdre le marché algérien des céréales, par contre elle maintient une certaine «influence» encore. En effet, c’est une entreprise française, en l’occurrence