Rubrique
Actualités

Elle vise 55% d’intégration Sonatrach tend la main aux made in Algeria

Publié par Nawal Imès
le 10.09.2018 , 11h00
457 lectures

Pas moins de 15 à 20 milliards de dollars d’opportunités d’investissements s’offrent aux entreprises nationales. Sonatrach ambitionne de faire de l’intégration à hauteur de 55%. Son P-dg les avertit cependant : ce programme d’investissement se fera avec ou sans l’expertise locale. Les entreprises des secteurs public et privé sont priées de se mettre à niveau pour répondre aux exigences du secteur.
Nawal Imés - Alger (Le Soir) - C’est un appel franc qui est lancé aux entreprises nationales. Elles sont priées de prendre des parts de marché dans les projets initiés par Sonatrach.
Le ministre de l’Energie et le P-dg de Sonatrach joignent leurs voix pour inviter les entreprises algériennes à saisir les opportunités qu’offre le plan d’investissement de l’entreprise. Ce sont pas moins de 15 à 20 milliards de dollars d’opportunités qui s’offrent aux entreprises nationales.
Ould Kaddour les avertit : si elles ne les saisissent pas, l’entreprise sera dans l’obligation d’atteindre ses objectifs sans ces entreprises mais il serait dommage, dit-il, que seules les entreprises étrangères profitent des projets de Sonatrach. Actuellement, la majorité des projets qui sont réalisés se font avec une participation de moins de 30% des entreprises nationales. L’objectif est de revoir ce taux à la hausse pour atteindre un taux de 55%.
L’appel ne s’adresse pas qu’aux grandes entreprises, même les plus petites sont appelées à prendre part au plan d’investissement de Sonatrach. Son premier responsable a clairement émis le vœu de voir les entreprises nationales participer activement.
Ould Kaddour les appelle à faire part clairement des contraintes qui les empêchent de participer effectivement dans les projets du secteur. S’adressant directement aux responsables des entreprises nationales présents à la rencontre dédiée aux «opportunités pour les entreprises algériennes», le P-dg de Sonatrach dira : «J’ai besoin de votre aide pour réaliser ce programme. Je compte sur vous pour que ce plan marche.»
Il dit craindre que cette rencontre ne se solde par des recommandations qui ne soient jamais mises en application comme ce fut le cas en 1994, date où une rencontre similaire avait été organisée sans que les portes de l’investissement ne soient réellement ouvertes aux entreprises nationales. Elles sont néanmoins invitées à changer leur manière de faire pour répondre aux exigences du secteur.
Le ministre de l’Energie a pour sa part affirmé que «Sonarach était la locomotive de l’économie», émettant le vœu de voir Sonatrach travailler avec les entreprises algériennes publiques et privées et prendre part notamment dans les grands projets.
Mustapha Guittouni affirme que plusieurs d’entre elles ont déjà pu le faire ce qui a permis d’atteindre un plus grand taux d’intégration mais également de créer des emplois.
Chiffres à l’appui, le ministre de l’Energie a affirmé que Sonatrach employait plus de 200 000 pesonnes et réalisait un chiffre d’affaires annuel de 43 milliards de dollars. Les cinq dernières années, son chiffre d’affaires était de 4 000 milliards de dinars algériens. En terme de fiscalité, 2 550 milliards dinars ont été versés au trésor public. Son plan d’investissement est, dit-il, important d’où l’appel lancé aux entreprises. Au terme des deux jours organisés au profit des entreprises nationales, Sonatrach mettra au point les mécanismes devant permettre aux entreprises nationales de prendre part à ses projets.
Plusieurs pistes sont envisageables notamment la simplification des appels d’offres et la formation des entreprises aux meilleures techniques de management afin de les rendre plus efficaces.
N. I.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 19-09-2018

Les portables de l’aéroport

Lors d’un contrôle à travers le scanner mixte douane-police de l’aéroport Houari-Boumediène, des passagers ont été interpellés pour introduction frauduleuse de téléphones portables. Les deux voyageurs en provenance

2

Soit dit en passant 11:00 | 20-09-2018

Tous ont combattu ! Qui a trahi ?

Est-ce que l’une ou l’un d’entre vous comprend par quel miracle l’Algérie continue à nous

3

Actualités 11:00 | 22-09-2018

ALGER-PARIS

Nouvelles tensions diplomatiques

4

Actualités 11:00 | 19-09-2018

STAFF DE OUYAHIA

Absence de cohésion

5

Actualités 11:00 | 23-09-2018

ALGÉRIE-FRANCE

Les clefs de cette nouvelle crise