Actualités / Actualités

Lutte antiterroriste

Trois terroristes se rendent à Tamanrasset

La reddition des terroristes se poursuit dans le grand sud du pays. En deux jours, soit les 5 et 6 du mois en cours, trois criminels se sont rendus aux autorités militaires relevant de la région de Tamanrasset. Deux communiqués du ministère de la défense nationale (MDN) font état de ces trois redditions, tout en précisant leurs identités.
Abder Bettache - Alger (Le Soir) - Dans le premier communiqué du ministère de la défense nationale, il a été indiqué qu’un terroriste armé qui avait rallié les groupes terroristes en 2011, s’est rendu aux autorités militaires à Tamanrasset.
Plus explicite, la même source dira, que «dans le cadre de la lutte antiterroriste et grâce aux efforts fournis par les forces de l'Armée nationale populaire (ANP), un terroriste s’est rendu, le 5 septembre 2018, aux autorités militaires à Tamanrasset (6e Région militaire). Il s’agit du dénommé «Miloud Klaghlagh», dit «Abou Ayoub» qui avait rallié les groupes terroristes en 2011. Et d’ajouter : «Ledit terroriste était en possession d’un pistolet mitrailleur de type kalachnikov et d’un chargeur garni de munitions».
Le lendemain, soit le 6 septembre, deux autres criminels lourdement armés se sont rendus aux forces de l’ANP de la 6e région militaire située à Tamanrasset.
Selon un communiqué du ministère de la défense nationale, les deux terroristes étaient en possession de deux pistolets mitrailleurs de type kalachnikov et de 4 chargeurs garnis. Les deux terroristes sont Sekkouni Sid-Ahmed alias Abou Khaled, qui avait rallié les groupes terroristes en 2008, et Bachiri El-Bachir alias Abou El-Oualid, qui avait rallié lui aussi les groupes terroristes en 2012.
Dans son communiqué, le ministère de la défense nationale souligne que «ces résultats positifs réalisés attestent du degré de maîtrise de nos forces armées dans l'accomplissement de leurs missions avec efficacité et professionnalisme pour asseoir la sécurité et la quiétude à travers tout le territoire national».
Par ailleurs et dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée, des détachements de l’Armée nationale populaire «ont arrêté, lors de deux d’opérations distinctes menées à Tlemcen et Oran (2e RM), 6 narcotrafiquants et saisi 29,6 kilogrammes de kif traité et 5 véhicules touristiques, tandis que 16 186 unités de différentes boissons et 40 quintaux de feuilles de tabac ont été saisis à El-Oued et Ouargla (4e RM)».
Dans le même contexte, ajoute le communiqué du ministère de la défense nationale, des détachements combinés de l’ANP «ont appréhendé, à Tamanrasset et Bordj-Badji-Mokhtar (6e RM), 4 orpailleurs et saisi 8 groupes électrogènes, 8 marteaux piqueurs et un téléphone satellitaire», alors que des éléments de la Gendarmerie nationale «ont intercepté un individu en possession de 2 fusils de chasse à Sétif (5e RM)».
A. B.