Rubrique
Actualités

RECURRENCE DES FEUX DE FORET SUR LES MÊMES TERRITOIRES Un phénomène qui inquiète

Publié par Mohamed Kebci
le 13.03.2018 , 11h00
343 lectures
La récurrence des feux de forêt à grande échelle sur les mêmes territoires inquiète avec les risques de «dépérissement terminal des forêts, l’augmentation du taux de parasites forestiers et la dynamique des espèces envahissantes que ce phénomène charrie».
M. Kebci - Alger (Le Soir)
- Une inquiétude que le directeur général des forêts a avouée, hier, à l’occasion d’une journée d’études sur la problématique des incendies de forêt en prévision de la campagne 2018 de prévention et de lutte contre les feux de forêt.
Pour Azzedine Sekrane, le secteur des forêts devra cerner ces principaux phénomènes découlant des changements climatiques avec l’élaboration d’une riposte à même de diminuer les effets de ces fléaux.
Une riposte dont les axes ont été au cœur des communications données lors de cette journée d’études. Dont en premier le diagnostic, la création d‘un indice forêts-météo pour une meilleure gestion des feux de forêt, l’analyse des causes des incendies et les techniques de récupération des forêts de chêne liège après incendie et l’apport de l’outil spatial dans la lutte contre les feux de forêt.
Aussi, il a été question, lors de cette rencontre tenue en présence des principaux acteurs impliqués dans le dispositif de prévention et de lutte contre les feux de forêt, en sus de scientifiques et d‘universitaires, de l’ébauche d’un plan d’action d’urgence touchant aux aspects liés à l’impact des feux de forêt, de la perspective de la mise en place d’un dispositif de veille écologique au niveau des espaces les plus soumis aux feux de forêt, de la mise en place et du renforcement de la coordination intersectorielle (administration des forêts, secteurs de la recherche), de la création d’un réseau de la veille scientifique et d’un observatoire national dédié aux espaces forestiers post-dégradation avec développement d’approches de suivi et de quantification. Pour le directeur général des forêts, les dégâts occasionnés par les feux de forêt ces dernières années, avec mort d’homme, sont incommensurables avec des milliers d’hectares en richesses tant floristiques que faunistiques.
Des pertes face auxquelles les pouvoirs publics ripostent à travers plusieurs axes d’intervention dont la plantation de pas moins de 71 000 arbres et 14 400 oliviers et la reconstitution d’une quarantaine d’individus (faune).
M. K.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 12-12-2018

Le local de Chikhi «le Boucher» et la banque privée

Une banque privée occupe un grand local situé à côté du stade Benhaddad de Kouba. Ce local appartient à... Kamel Chikhi. Jusqu’ici, on ignore si ce bien a été répertorié par la justice pour

2

Actualités 11:00 | 15-12-2018

Pour redéfinir sa stratégie en Afrique
Trump veut un référendum au Sahara Occidental

Une voix forte, et pas des moindres, s'est élevée jeudi à Washington pour réclamer l'organisation d'un référendum au Sahara Occidental. John Bolton, conseiller à la Sécurité du Président Trump, a modifié toute la donne en cours en livrant un aperçu de ce qui