Rubrique
Actualités

Lutte antiterroriste Une cache contenant une bombe artisanale détruite à Aïn Defla

Publié par LSA
le 09.08.2018 , 11h00
211 lectures

Une cache contenant une bombe de confection artisanale a été détruite mardi par un détachement de l'Armée nationale populaire (ANP), a indiqué hier le ministère de la Défense nationale dans un communiqué.
 «Dans le cadre de la lutte antiterroriste, un détachement de l’Armée nationale populaire a découvert et détruit, le 7 août 2018 à Aïn Defla (1re Région militaire), une cache contenant une bombe de confection artisanale, des téléphones portables et d’autres objets», précise la même source.
Par ailleurs, et dans le cadre de la sécurisation des frontières et de la lutte contre la criminalité organisée, un détachement de l’Armée nationale populaire, «a appréhendé, en coordination avec les services de Sûreté nationale, à Tamanrasset (6e RM), 2 narcotrafiquants à bord d’un véhicule tout-terrain, en possession d’une importante quantité de psychotropes s’élevant à 29 600 comprimés».
De leur côté, des gardes-frontières et des éléments de la Gendarmerie nationale «ont saisi, à Tlemcen (2e RM), une quantité considérable de kif traité s’élevant à 3 quintaux et 13 kilogrammes».
Dans le même contexte, un détachement de l’Armée nationale populaire «a arrêté, à In Guezzam (6e RM), 7 contrebandiers et saisi un véhicule tout-terrain», tandis qu’un autre détachement de l’ANP «a appréhendé, à Biskra (4e RM), un contrebandier et saisi un camion chargé de 31.8 quintaux de tabac».
En outre, des gardes-frontières «ont saisi à El-Kala (5e RM), 3 équipements de pêche illicite, du matériel de plongée et 1.5 kilogramme de corail», tandis que des éléments de l’ANP «ont appréhendé 8 immigrants clandestins de différentes nationalités à Tlemcen», rapporte le communiqué.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 15-10-2018

ACCUSÉS DE «CORRUPTION ET D’ENRICHISSEMENT ILLICITE»
Cinq généraux-majors en prison

Coup de tonnerre, hier dimanche, avec l’annonce de la mise sous mandat de dépôt de six officiers supérieurs de l’armée, cinq généraux-majors et un colonel, tous

2

Périscoop 11:00 | 15-10-2018

Ce n’est pas encore fini pour la France

Si la France risque de perdre le marché algérien des céréales, par contre elle maintient une certaine «influence» encore. En effet, c’est une entreprise française, en l’occurrence