Rubrique
Actualités

Orientation des nouveaux bacheliers Une grande partie des vœux exaucés

Publié par Nawal Imès
le 07.08.2018 , 11h00
290 lectures

Fin du suspense pour les nouveaux bacheliers. Ils peuvent, dès aujourd’hui, savoir vers quelle filière ils ont été orientés. Le département de Hadjar affiche sa satisafaction : le taux de satisfaction des vœux exprimés est plus qu’acceptable. Les futurs universitaires pourront dès jeudi entamer la deuxième phase des inscriptions.
Nawal Imés - Alger (Le Soir) - Le processus d’orientation des nouveaux bacheliers prend fin. Les futurs étudiants sont, désormais, fixés. Ils connaissent la filière dans laquelle ils vont devoir poursuivre leurs études.
L’opération prend fin ce soir, laissant place à la seconde phase, celle d’inscriptions définitives.
Le ministère de l’Enseignement supérieur avait clairement affiché ses ambitions : réduire au maximum le taux d’insatisfaction en permettant aux bacheliers d’accéder aux filières de leur choix. Ce taux est jugé plus que satisfaisant cette année.
Le système d’orientation connaît des améliorations, notamment avec la réduction de la fiche de vœux. Le bachelier n’exprime, en effet, plus que quatre vœux contre treize il y a quelques années.
Pour cette année, la procédure de recours a été supprimée pour être remplacée par la possibilité de modifier les vœux dans certains cas particuliers, notamment en cas d’échec dans les concours ou si le lauréat a été orienté vers le dernier choix exprimé et qu’il juge finalement insatisfaisant.
Une fois cette étape franchie, il sera temps pour le futur étudiant de confirmer son inscription dans l’établissement universitaire dans lequel il a été affecté entre le 8 et le 12 août.
Un second traitement des vœux sera effectué entre le 13 et le 16 août, il concerne les bacheliers ayant échoué dans les concours ou ceux ayant exprimé le vœu d’être réorientés. C’est le 2 septembre prochain que les inscriptions définitives auront lieu alors que le portail dédié aux œuvres sociales sera ouvert du 8 au 15 août prochains tandis que le processus d’inscriptions universitaires sera définitivement clos le 16 septembre prochain.
Tahar Hadjar affirmait récemment que son département est fin prêt pour recevoir près d’un million d’étudiants, dont 276 391 nouveaux bacheliers, soit un nombre inférieur à celui des lauréats de l’année dernière. Ils seront encadrés par 62 000 enseignants, dont 3 000 fraîchement recrutés.
Le nombre des étudiants des trois cycles atteindra 1 740 000 étudiants lors de la rentrée universitaire alors que 370.000 étudiants seront diplômés d'ici la fin de l'année universitaire courante, dont 232 000 licenciés du système LMD parmi lesquels près de 190 000 rejoindront le cycle du Master.
Le ministre de l’Enseignement supérieur promet une rentrée «confortable» grâce au renforcement des capacités d'accueil pédagogiques et des œuvres universitaires.
Le nombre de places pédagogiques s'élèvera à 1 452 000 après la réception de 67 100 nouvelles places.
Concernant les capacités d'hébergement, le secteur prévoit la réception de près de 45 500 nouveaux lits et six cantines centrales, ce qui portera les capacités d'hébergement à 629 500 lits.
N. I.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 15-09-2018

Exportation de gaz
Vers la fermeture du gazoduc traversant le Maroc

Un «48 pouces» reliera El Aricha à Béni Saf, soit du point de jonction de la partie algérienne du gazoduc Maghreb-Europe à celle marocaine, à l’autre gazoduc transportant le gaz algérien vers l’Espagne à savoir le Medgaz. Ce qui laisse supposer la fermeture de ce gazoduc traversant le Royaume chérifien.

2

Périscoop 11:00 | 15-09-2018

Un recrutement surprise chez Bouhadja !

Le président de l’APN, Saïd Bouhadja, en a surpris plus d’un en recrutant, dans son cabinet, le fils d’un ancien chef du gouvernement. Un recrutement pas du tout «apprécié» par l’entourage de Bouteflika qui se méfiait