Voir Tous
Rubrique
Actualités

Sur proposition du comité scientifique de suivi de l'épidémie Vers un confinement total de la population

Publié par Salima Akkouche
le 31.03.2020 , 06h00
5482 lectures
©PPAgency

Devant l’accélération de la propagation du coronavirus, l’Algérie pourrait, à son tour, décréter bientôt le confinement total de la population. Le comité scientifique de veille et du suivi de l’évolution de l’épidémie de Covid-19 a fait, ce dimanche, sa proposition d’aller rapidement vers un confinement total et général afin d’endiguer la propagation du virus. Le ministre de la Santé, qui est aussi président de ce comité scientifique, devra transmettre le rapport au président de la République, seul habilité à décider d’une telle mesure.
Salima Akkouche - Alger (Le Soir) - Avec une moyenne d’une cinquantaine de nouveaux cas de contamination au Covid-19 par jour, le recours à un confinement total pour limiter la propagation du virus est inévitable, estime le docteur Bekkat Berkani, membre du comité de veille et de suivi de l’évolution de l’épidémie de coronavirus. Ce comité vient, d’ailleurs, de proposer dans son dernier rapport, soumis, ce dimanche, au ministre de la Santé, d’aller vers un confinement total et général de la population. Le ministre de la Santé devra soumettre cette proposition au président de la République, seul habilité à décréter une telle mesure. « Le comité scientifique a proposé dans son dernier rapport remis au ministre de la Santé, dimanche, la nécessité de recourir à un confinement total et général, le plus tôt possible, pendant une période de quinze jours, à prolonger si nécessaire. Ceci dépendra de la cadence de l’infection, du nombre des contaminations et du nombre des wilayas touchées », a déclaré le docteur Bekkat qui dénonce le non-respect du confinement partiel et les mesures de distanciation sociale par les citoyens. Selon lui, «la situation est inquiétante or, beaucoup d’Algériens ne mesurent pas encore la gravité de la situation et continuent de se regrouper et de sortir sans aucun respect de la mesure de distanciation sociale ». Maintenant que les scientifiques ont tranché, souligne le président du Conseil national de l’Ordre des médecins, la balle reste dans le camp du gouvernement. Ce dernier, poursuit-il, doit au préalable former des circuits d’approvisionnement et des mécanismes du respect et du contrôle des conditions de confinement.
Le gouvernement, souligne ce médecin, doit aussi fixer et définir les métiers nécessaires qui ne seront pas concernés par ce confinement. « Nous devons mettre en place d’abord une organisation ,car un confinement mal organisé nous conduira vers une anarchie», estime notre interlocuteur qui donne l’exemple de la wilaya de Blida où des gens, dit-il, sont allés s’installer ailleurs, une fois le confinement total décrété. «Une erreur», souligne le docteur Bekkat qui appelle les citoyens à respecter le confinement et « qu’importe qu’il soit d’une quinzaine de jours ou d’un mois, pourvu qu’on s’en sorte, car il n’y a rien d’urgent ». Le docteur Bekkat a indiqué également que les experts scientifiques chinois qui étaient, jeudi dernier, en visioconférence avec le comité scientifique de veille et de suivi de l’évolution de l’épidémie a préconisé le confinement total. « Nous devons arriver au stade de pic avec le minimum de dégâts », a-t-il souligné.
Des médecins, des syndicats et des experts ont appelé, depuis plus d’une semaine, à décréter cette mesure. Seule solution, affirmaient-ils, en mesure d’éviter une explosion des cas de contamination au coronavirus. D’autant que, justifie-t-on, l’Algérie n’a pas les moyens de faire face à une crise épidémique. Or, le gouvernement a préféré, dans un premier temps, décréter un confinement total uniquement dans la wilaya de Blida, principal foyer de l’épidémie, et un confinement partiel dans la capitale, avant de l’élargir à neuf autres wilayas ce week-end. Une mesure insuffisante, de l’avis des experts qui craignent le pire dans les quelques jours à venir.
S. A.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 06:00 | 31-05-2020

L’Algérie, une menace stratégique pour le rêve d’expansion impériale du Makhzen

«Les relations avec le Maroc sont anormales (…), même si les relations entre les deux peuples sont exemplaires.» On doit cette définition en forme d’aphorisme à

2

Actualités 06:00 | 01-06-2020

LA MESURE CONCERNE LES AFFAIRES DE CORRUPTION DÉFINITIVEMENT JUGÉES
Les biens saisis seront vendus aux enchères

L’Algérie s’apprête à enclencher officiellement le processus de récupération de l’argent détourné par d’anciens hauts responsables impliqués dans des affaires de corruption. Dans cette première étape, le recouvrement doit atteindre les 13 milliards de DA. Cette somme équivaut au montant évalué des deniers dilapidés uniquement par

3

Périscoop 06:00 | 01-06-2020

Accords à revoir

4
5

Ici mieux que là-bas 06:00 | 31-05-2020

Sexe, métal, pastis et Hirak