Mercredi 03 Novembre 2004
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Le Soir Retraite
Le Soir Auto
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Actualités
C’est quoi l’obligation ?

En pratique, l’obligation est définie comme un titre négociable émis par une entreprise publique ou privée ou par le Trésor (l’État) et donnant à son souscripteur le droit de créance sur l’émetteur (l’entreprise). En d’autres termes, c’est une dette détenue sur la société émettrice qui donne droit à un intérêt convenu à l’avance et au remboursement des titres à l’échéance. Alors qu’une action est une part des capitaux propres de l’entreprise. Suite...


FINANCEMENT DES INVESTISSEMENTS
L’émission d’emprunts obligataires, la panacée ?

L’émission d’emprunts obligataires par les entreprises nationales serait-elle devenue la panacée pour leurs besoins de financement d’investissements ? Cela dans un contexte où les pouvoirs publics invitent les opérateurs, tant publics que privés, à recourir au marché financier national plutôt que de compter uniquement sur le budget de l’État. Suite...


BAISSE DU MERCURE ET PLUIES EXCEPTIONNELLES
L’automne s’installe

Après des conditions climatiques estivales et des chaleurs caniculaires, la fin du mois d’octobre surprend par d’importantes chutes de pluies et des températures particulièrement basses. C’est en fait l’automne qui s’installe augurant d’un bon début de saison agricole et d’apports nouveaux pour les nappes phréatiques explique M. Chougrani de l’Office national de la météorologie. Suite...


OPÉRATION "CHORBA POUR TOUS" EN FRANCE
Un f’tour chaud et beaucoup de convivialité

De notre bureau de Paris, K. Baba-Ahmed
“Chorba pour tous”, beaucoup de compatriotes, ici à Paris, connaissent ou tout au moins en ont entendu parler. Les plus démunis ou ceux qui se retrouvent seuls en ce mois de Ramadhan y trouvent refuge chaque année.
Suite...


ALGER
Plus de 10 000 contraventions en 15 jours

Dans le cadre de la lutte contre les fléaux qui affectent la circulation des véhicules, les services de la sécurité publique de Sûreté de la wilaya d’Alger ont effectué au cours de la première quinzaine du mois de Ramadhan quelque 512 contrôles. Au cours de la même période, le travail des services de police a permis de constater la survenue de pas mois de 10350 infractions au code de la route. Sur ce chiffre, 2230 infractions sont dues à des stationnements interdits ou abusifs. Suite...


CONSOMMATION
Les prix ont augmenté en septembre

Les prix des produits de consommation ont enregistré en septembre dernier, au niveau national, une hausse de 4,1% par rapport au mois d’août. Une hausse des prix relevée par l’Office national des statistiques (ONS) qui indique que les biens alimentaires et boissons non alcoolisées ont connu au mois de septembre une évolution de 6,1% tandis que l’habillement et les chaussures ont enregistré une variation de 0,5% par rapport au mois d’août. Suite...


PRIX DU PÉTROLE
Le marché suspendu au résultat du duel Bush-Kerry

Pour la première fois depuis plus d’un mois, le pétrole brut est passé sous le seuil des 50 dollars. Nerveux, le marché reste attentif aux résultats du duel Bush-Kerry. L’élection du 44e président des Etats-Unis met aux aguets l’ensemble des intervenants. La stabilité ne sera retrouvée qu’une fois les résultats des présidentielles connus. Le scénario de l’année 2000 est toujours dans les mémoires, il risque même d’être réédité au regard des derniers sondages. Suite...


FLN ZONE III-EUROPE
Forte mobilisation pour le 50e anniversaire de Novembre

De notre bureau de Bruxelles, Aziouz Mokhtari
Les Algériens de Belgique ont passé une agréable soirée ramadhanesque en compagnie de la vedette du raï cheb Sahraoui. A l’invitation du FLN – zone III (Europe) et de l’association «Maison de jeunes de Clairefontaine» et en commémoration du 50e anniversaire du déclenchement de la guerre de Libération, la salle des fêtes de Pâturages (Mons- Wallonie) a accueilli beaucoup de monde, avant-hier.
Suite...


TRIBUNAL D'ALGER
Réquisitoires sévères contre des journalistes

Dans deux affaires différentes l’une de l’autre, le représentant du parquet général du tribunal correctionnel de Sidi-M’hamed a requis hier contre le directeur de publication du journal Le Matin respectivement six mois et un an de prison ferme dans deux affaires liées à la diffamation. Mohamed Benchicou actuellement en détention à la prison d’El Harrach, après sa condamnation à une peine de deux ans de prison ferme, a été entendu par le président du tribunal sur les deux affaires. Suite...


APRÈS SON ARRESTATION A ALGER
Fekhar Kamel-Eddine transféré aujourd’hui à Ghardaïa

Le docteur Fekhar Kamel-Eddine, co-animateur de la table ronde qui a regroupé Hocine Aït Ahmed, Abdelhamid Mehri et Mouloud Hamrouche, a été entendu, hier, par le procureur de la République de Chéraga. Ce responsable de la fédération du Front des forces socialistes (FFS) à Ghardaïa, a été appréhendé de manière musclée dimanche à minuit à Aïn-Benian par la police juste après la fin de la rencontre animée à l’occasion des festivités du 1er Novembre. Suite...


PROJET DE REFERENDUM SUR L'AMNISTIE GÉNÉRALE
Prélude à la révision de la Constitution ?

Sept mois après sa reconduction à la tête du pays, Abdelaziz Bouteflika “reprend” son projet : absoudre l’islamisme politique de l’ensemble de ses abominables crimes. Un projet, en fait, entamé en 2000, déjà, avec la fameuse grâce amnistiante du 12 janvier qui octroie, depuis, impunité et privilèges aux premiers “contingents” du FIS. Suite...


BOUIRA
Marche des propriétaires de fusils de chasse

Encore une fois, les propriétaires de fusils de chasse au niveau de la wilaya de Bouira ont battu le pavé ce mardi pour réclamer des autorités la restitution de leurs armes. Hier, ils étaient près de 150 personnes à arpenter les deux principaux boulevards qui relient le siège du cabinet du wali à celui de la wilaya, sur une distance de plus de deux kilomètres en silence et avec une seule grande banderole sur laquelle on pouvait lire “Rendez-nous nos armes” pour, d’une part, rappeler aux autorités la justesse de leur revendication et, d’autre part, marquer l’événement qui coïncide avec la commémoration du 50e anniversaire du déclenchement de la guerre de Libération, dont plusieurs d’entre eux étaient les acteurs. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site