Actualités : JOURNEE MONDIALE DES PERSONNES HANDICAPEES
1 898 834 handicapés en 2010


Ils seront près de 2 millions de handicapés en 2010. Eux, ce sont les handicapés dont le sort focalise l’attention des différents responsables, en particulier, et la société civile, en général, une fois par an. Ceci, pour rappeler qu’il y a une frange de la société qui a besoin d’aide plus qu’une autre. C’est à l’occasion de la Journée mondiale des personnes handicapées, célébrée le 3 décembre qu’on évoque les statistiques relatives à cette catégorie et les mesures, ou promesses de l’Etat.
Ainsi, selon les chiffres avancés par l'Office national des statistiques, le nombre des personnes handicapées en Algérie atteindra 1 898 834 handicapés à l'horizon 2010, des handicapés moteurs pour la plupart. En 1998, on faisait état de 1 500 000 personnes à mobilité réduite dont 44,7 % seulement exercent une activité. Le budget qui leur est consacré est de 4,32 milliards de dinars alors que les dépenses relevant de la protection sociale sont de 505 millions de dinars. Actuellement, il est recensé 87 787 handicapés âgés entre 6 et 15 ans. Des enfants scolarisés et qui suivent des cours ou une formation professionnelle au niveau de 134 centres spécialisés. Ils se répartissent comme suit : 74 pour les inadaptés mentaux, 33 pour les sourds-muets, 18 pour les nonvoyants et, enfin, 4 autres centres pour les handicapés moteurs. Pour suivre l’évolution du nombre des handicapés et pouvoir prodiguer un bon cursus, le ministère de la Solidarité nationale a annoncé l’ouverture l’année prochaine de 20 nouveaux centres spécialisés pour les handicapés issus de familles démunies à travers 17 wilayas du pays avec une capacité d'accueil de 2 440 places. Outre cet aspect pédagogique, des mesures législatives seront adoptées. La loi 02-09 du 8 mai 2002 relative à la protection et la promotion des personnes handicapées a été renforcée par de nouveaux décrets. Parmi les plus importants, il y a lieu de citer la gratuité du transport public à 100%. En plus, d’autres facilités avec la compagnie aérienne nationale sont prévues pour cette frange. Des décrets allant dans le même sens devront être signés. Ils sont relatifs à la réduction sur le loyer et la facilitation d'accès aux personnes handicapées sur les lieux publics. Dans ce cadre, le ministère, en charge de ce dossier, a élaboré un autre texte de loi obligeant les chefs de projet à respecter certaines normes de construction. L’accès aux différents immeubles étant quasi impossible actuellement pour les handicapés. Longtemps occulté, ce point est retenu après moult démarches des différentes associations caritatives œuvrant pour l’autonomie des personnes handicapées. Le réel handicap étant l’impossibilité d’accéder aux étages supérieurs et de perdre ainsi son emploi.
Meriem Ouyahia

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable