Régions Ouest : LE P/APW DE MASCARA
“Il n’y a pas d’eau dans le gaz dans nos relations avec le wali”


Cette déclaration de M. Omar Farouk Stambouli, P/APW de Mascara, a été le préambule du point de presse que celui-ci a animé ce lundi après-midi et qui était consacré aux travaux de la prochaine session ordinaire, la troisième de l’APW qui se tiendra le 18 décembre. Répondant ainsi à une question relative à ce prétendu malentendu avec le premier responsable de l’exécutif, il a, d’un revers de la main balayé, ce qu’il a qualifié d’allégations mensongères.
Ceci a été fabriqué de toutes pièces et entretenu par un certain courant, dirat- il. “Pourquoi aurions-nous de mauvaises relations avec M. le wali qui est de surcroît nouveau et notre invité”, s’est-il interrogé sur ses absences remarquées, deux, durant le mois du Ramadhan où il avancera des problèmes de santé. Sur ce qui avait été qualifié par certains que l’origine du conflit est l’agence foncière de Ghriss dont il était directeur, il affirmera qu’en aucune manière il n‘y avait cumul de fonctions puisque la cessation de paiement a été effectuée depuis mon installation comme président de l’Assemblée populaire de wilaya. Poursuivant dans ce contexte, il nous apprendra qu’il appartenait au conseil d’administration de celle-ci de désigner un directeur puisque l’agence continuait à fonctionner avec un intérimaire. D’autre part, il rappellera que les agences foncières de la wilaya avaient été dissoutes en juin 2004 dans la perspective d’une création d’une direction générale de wilaya qui devrait être installée incessamment et qui serait sous l’autorité du wali. Il terminera par dire ceci : “A qui profiteraient ces prétendues mauvaises relations? Certainement pas au développement de la wilaya, mais aux spéculateurs de tous bords.
M Meddeber

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable