Régions : BRÈVES DE SAIDA
Une délégation française à l’Institut de formation professionnelle


Une délégation française composée de plusieurs enseignants en maintenance du matériel informatique est arrivée avant-hier au niveau de l’Institut national spécialisé en formation professionnelle (INSFP) de Saïda, avons-nous appris de sources crédibles. Ces enseignants ont dispensé plusieurs cours sur les techniques et les dimensions de la spécialisation des techniciens supérieurs en matière de maintenance de l’outil informatique et ont organisé plusieurs rencontres techniques avec les enseignants de cette matière.

Le Cnapest fait parler de lui

Désormais l’adhésion syndicale dans la wilaya de Saïda n’est plus le privilège de l’UGTA et l’UNPEF mais aussi celle du Cnapest (Coordination nationale des professeurs de l’enseignement secondaire et technique). En effet, les enseignants du lycée technicum ont massivement adhéré à cette nouvelle organisation syndicale qui travaille apparemment dans l’illégalité. Ainsi, un des fervents et enthousiaste militants de ce nouveau partenaire social, L. D., enseignant d’histoire au lycée Kadi-Mohammed nous a confié que son syndicat, en voie de gestation à Saïda, peut se prévaloir d’un taux de 11% des effectifs des enseignants du secondaire et que le Cnapest a de l’avenir devant lui.

 

Le froid à la rescousse de la lutte anti-acridienne

La vague de froid a été d’un grand secours ces jours-ci pour les différentes brigades de lutte contre le criquet pèlerin, avons-nous appris de sources bien informées. En effet, le froid est contrairement à la pluie qui dilue les produits phytosanitaires, représente un handicap majeur pour la progression du criquet pèlerin vers le Nord. Soulignons que 2 avions, 6 camions de marque Toyota et plusieurs citernes ont été mobilisés pour le traitement des 30 000 ha infestés jusqu’ici. Cela dit, 70% de cette superficie a déjà été traitée selon les mêmes sources. En tout état de cause, les fellahs qui ne seront point indemnisés contre le péril accridien craignent énormément pour leurs cultures céréalières et maraîchères.

 

Tayeb Labani entame sa énième grève de la faim

Le fellah Labani Tayeb entame ce samedi matin une grève de la faim illimitée devant le palais de justice, avons-nous appris du concerné par le biais d’un télégramme qu’il nous a remis. En effet, le fellah Tayeb Labani, qui n’est pas à sa première grève de la faim, se dit révolté par la décision des pouvoirs publics qui ont autorisé un fonçage de puits, selon l’intéressé, sur ses terres. Pis, le fellah qui est à son énième déboire avec l’administration, se dit, cette fois-ci, révulsé par le paiement de l’entrepreneur à l’origine du fonçage du puits.

 

L’AADS monte au créneau

L’Association d’aide aux diabétiques de Saïda (AADS), créée en 1989 par Mazouni Mohammed, a multiplié ces joursci ses activités caritatives, avons-nous appris de source digne de foi. En effet, l’AADS, qui compte 3 500 adhérents parmi les 9 000 diabétiques de la wilaya de Saïda, réalise à 95% son programme d’action de 2004 et qui concerne aussi bien l’éducation des diabétiques que la consultation à domicile. Cette association, qui ne dispose ni de siège ni de maison des diabétiques puisqu’elle n’est pas encore dynamisée selon le président, intensifie ses actions envers les diabétiques nécessiteux et organise des journées de sensibilisation des diabétiques. Abdelkader Ouedjedi

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable