Samedi 11 Décembre 2004
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Régions
AMMAL (BOUMERDES)
Les citoyens demandent le départ du receveur des P et T

La conjoncture politique morose et la mauvaise gouvernance aidant, habituellement les citoyens se révoltent pour demander le départ des élus locaux accusés fréquemment de mauvaise gestion. Cette fois, les citoyens de la commune d’Ammal dans la wilaya de Boumerdès exigent la mutation du receveur des P et T de leur localité. Suite...


BRÈVES DE SAIDA
Une délégation française à l’Institut de formation professionnelle

Une délégation française composée de plusieurs enseignants en maintenance du matériel informatique est arrivée avant-hier au niveau de l’Institut national spécialisé en formation professionnelle (INSFP) de Saïda, avons-nous appris de sources crédibles. Ces enseignants ont dispensé plusieurs cours sur les techniques et les dimensions de la spécialisation des techniciens supérieurs en matière de maintenance de l’outil informatique et ont organisé plusieurs rencontres techniques avec les enseignants de cette matière. Suite...


SIDI-BEL-ABBES
Le vieil homme disparu retrouvé mort

La famille M. est enfin fixée sur le sort de leur père, bien que ce soit dans des circonstances douloureuses puisqu’il a été retrouvé mort dans un verger de pommes dans les environs de la localité de Sidi-Lahcen (Sidi- Bel-Abbès). A la fin du mois de Ramadhan dernier, le vieillard, en l’occurrence le nommé M. M. âgé de 76 ans sorti de chez lui, n’a plus donné signe de vie. Suite...


OUM-EL-BOUAGHI
Les éternels problèmes de l’éducation nationale

C’est le dossier de l’éducation nationale qui a suscité le plus d’intérêts au cours des travaux de la 3e session de l’APW d’Oum-El-Bouaghi. Suite...


BOUIRA
Quand le wali ravive la tension

“La région de M’chedallah qui souffre cruellement de projets de développements et autres infrastructures de base, surtout au niveau des jeunes communes issues du découpage de 1984, aurait pu en bénéficier à l’instar de toutes les autres communes de la Kabylie, n’était l’incohérence et la gaucherie avec lesquelles l’actuel wali de Bouira prend les choses”. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site