Jeudi 16 Décembre 2004
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Le Soir Sat
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Périscoop
LES CONFIDENCES DE SAIDANI

Outré par les reproches récurrents de nombreux membres du gouvernement quant à son incapacité à bloquer l’amendement relatif à l’interdiction d’importer les boissons alcoolisées, Amar Saïdani répliquera sèchement :“Mais si vous avez bien lu la Constitution, vous saurez que les conventions internationales priment sur les lois nationales”. En d’autres termes, l’alcool continuera à entrer en Algérie malgré l’interdiction contenue dans la loi de finances. Suite...


Quand Paris dit non

Le Quai d’Orsay (ministère français des Affaires étrangères) vient d’opposer un niet catégorique à la candidature de l’actuel directeur du Centre culturel algérien à Paris au poste de directeur général de l’Institut du monde arabe. A en croire des sources dignes de foi, cette candidature, soutenue par les départements de Abdelaziz Belkhadem et de Khalida Toumi a été officiellement rejetée par les autorités françaises pour “insuffisance de diplômes et antécédents judiciaires”. Suite...


“Ça tire de partout” au RND

Le chef de cabinet du patron du RND, Abdeslam Bouchouareb, s’adonne à une activité accrue et particulière depuis quelques jours. Il multiplie les rencontres mais surtout de petites “confidences” quant à la “médiocrité” des ministres qui représentent le RND au gouvernement. Certains cadres du parti sont d’ailleurs plus qu’affirmatifs : “C’est lui qui est derrière les rumeurs qui parlent d’un grand remaniement ministériel, lui qui ne désespère pas de revenir au gouvernement.” Suite...


RIFIFI EN VUE CHEZ ZERHOUNI

A en croire des informations concordantes, les travailleurs du CRAAG, de la Protection civile et de la Garde communale s’apprêtent à lancer une série d’actions de protestation afin de revendiquer une prime de souveraineté. Les travailleurs de ces secteurs, qui dépendent du département de Yazid Zerhouni, entendent ainsi suivre l’exemple des travailleurs des transmissions nationales qui avaient obtenu gain de cause à l’issue d’une action similaire devant le Palais du gouvernement. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site