Lundi 21 Février 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Le Soir Multimédia
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Corruptions
Etranger
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Corruptions
PREMIÈRE DÉCISION PUBLIQUE DU COMITE PERMANENT DE COORDINATION
Des voitures d'abord de... tourisme !

L’ONSPC est resté “muet” pendant les trois éphémères années de sa très courte existence. La seule première et dernière décision publique qu’il a annoncée quelques mois à peine après son installation, c’est l’acquisition de “véhicules de tourisme” pour les membres du comité permanent de coordination, à travers un... avis d’appel d’offres national (publié dans El Moudjahid du 18 juin 1997) ! Voir fac-similé ci-contre. Pour un comité qui a brillé par son inaction, la formulation “véhicules de tourisme” est tout à fait appropriée. On commence par se servir ! Mais au fait, que sont devenues ces voitures après la dissolution de l’Observatoire ?
D. H.
Suite...


IL ÉTAIT UNE FOIS L’OBSERVATOIRE NATIONAL DE SURVEILLANCE ET DE PRÉVENTION DE LA CORRUPTION
Du côté du "chemin des Quatre canons", pas un boulet ne fut tiré

Après avoir dissous en 2000 l’Observatoire national de surveillance et de prévention de la corruption (ONSPC), Bouteflika se ravise en 2005 en évoquant de nouveau — à travers l’avant-projet de loi contre la corruption — la création d’un organisme spécialisé, une sorte d’agence gouvernementale qui piloterait la lutte “officielle” contre ce fléau. La signature par l’Algérie de conventions internationales contre la corruption l’oblige à créer ce type d’institutions. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site