Actualités : BOUIRA
La grève des boulangers n’a pas eu lieu


A Bouira, l’appel à la grève de deux jours lancé par le Comité national des boulangers n’a eu aucun écho. Pour preuve, hier lors de notre tournée à travers quelques boulangeries situées au niveau du chef-lieu, aucune n’a baissé rideau et la vente du pain et autres pâtisseries se faisait normalement. Approchés pour connaître leur position par rapport à cet appel, quelques boulangers semblent ignorer jusqu’à son existence.
C’est le cas par exemple de ces deux boulangers ayant acquis leur matériel dans le cadre de l’emploi de jeunes. L’un deux, et après avoir été informé par nos soins de cet appel, nous dira qu’en bon citoyen qu’il est, il ne pourra être contre l’Etat qui lui a permis de “monter son affaire”. D’autres boulangers, pour la plupart des anciens, nous diront que les raisons de cette grève ne sont pas vraiment convaincantes puisque même si plusieurs produits de base entrant dans la panification tels que la levure ou le sel ont augmenté, il reste que le principal produit qu’est la farine est inchangé puisque toujours soutenu par l’Etat, ce qui fait que la marge bénéficiaire reste presque la même. Enfin, d’autres boulangers nous diront qu’ils n’ont pas observé la grève de peur de représailles surtout après les menaces du gouvernement de sévir contre tous ceux qui auront répondu à l’appel du Comité national des boulangers. Selon ces boulangers, les représailles pourront “tomber sur leurs têtes” sous forme d’impôts ou tout simplement de fermeture après contrôle arbitraire.
Y. Y.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable