Actualités : ALORS QUE TPS EST CRACKÉ DE NOUVEAU
ART tombe après deux années


Un internaute des Émirats s’interrogeait hier, dans un forum en langue arabe ; sur le «miracle» de Multivision8 qu’il continuait de voir avec son récepteur non patché, alors que les autres canaux du service Pay Per View de TPS demeuraient «noirs». Sous le titre : «TPS, une histoire qui n’en finit pas !», il posait son problème aux autres internautes en espérant recevoir une réponse satisfaisante.
En fait, il arrive souvent que lors du changement du système de cryptage (même à l’intérieur d’une même norme, comme c’est le cas ici, puisqu’il s’agit toujours du Viaccess), un ou deux bouquets continuent de fonctionner durant quelque temps avec l’ancien système. Et d’ailleurs, nous signalerons à notre ami du Golfe que tout le bouquet de TF1 (TF6, M6, Tfou, Histoire, etc.) était également visible sur des récepteurs non flashés. Parfois, cette possibilité se limite à quelques démos seulement, comme nous avons pu le constater. S’agit-il d’une maintenance technique ? Ou de tout autre chose ? Nous ne pouvons répondre à cette question, mais nous sommes d’accord avec lui quand il parle d’une histoire qui n’en finit pas. Certaines sources disaient que le second bouquet français avait opté pour une tactique assez simple, en attendant de trouver la bonne parade qui le laissera tranquille durant une ou deux années. Il va «moduler » son système de cryptage régulièrement pour bloquer les cartes et les récepteurs et décourager les pirates. Dans ce cas, les clés de cryptage ne servent plus à rien et il faudrait nécessairement introduire un nouveau logiciel dans le démo. Ce dernier provient souvent des constructeurs eux-mêmes qui le placent sur Internet sous forme de fichier de téléchargement anonyme ! En attendant, nous pouvons rassurer Abou Nassim et tous les possesseurs de démos numériques, la solution à vos problèmes existe et si elle n’est pas disponible dans l’immédiat, elle le sera dans les prochaines heures. En effet, depuis hier matin, les «patchs» pleuvent sur les sites spécialisés d’Internet ; des pages bien à l’abri de la censure occidentale puisqu’elles sont abritées généralement dans les pays d’Europe de l’Est. A signaler aussi la profusion de sites en langue arabe d’un très bon niveau et d’une fiabilité remarquable ! Bien sûr qu’il s’agit toujours de piratage et nous ne dirons jamais assez que ce sont fondamentalement des actions illégales ; mais, pour ces jeunes férus d’informatique, c’est parfois une passion, même si elle rapporte quelques sous, histoire de payer l’ADSL et les sorties entre copains. Rien de bien grave, par rapport à la véritable industrie installée en Europe, en Corée et en Chine avec des ramifications dans certaines villes algériennes et qui rafle des milliards de dinars dont des opérations de large escroquerie comme ce fut le cas lors de la fameuse blague de l’ouverture de Canal Sat et des Kiosques !
La bombe de l’année

Les premiers à signaler l’ouverture de TPS sur Sagem et Thomson furent de jeunes hackers tunisiens qui annoncèrent qu’ils allaient balancer les bons patchs pour pas mal de démos dans les heures qui suivent. On était vendredi soir et la panique s’installait chez bon nombre de familles maghrébines qui, de Marrakech à Sfax, regardaient le ciel en se posant des questions sur la disparition soudaine de leurs images favorites. Dans nos pays où les chaînes locales ne servent qu’à propager la bonne image de nos dirigeants et à relayer leurs discours d’une manière telle que l’on se demande si on ne les traite pas comme des demi-dieux, les Maghrébins veulent voir autre chose : des émissions de variétés alléchantes, des ministres qui démissionnent parce qu’ils ont menti sur l’achat d’un appartement, des débats contradictoires sur les sujets qui fâchent, etc. Voilà pourquoi cette soif des bouquets français est si particulière à nos régions. Le désarroi ne dura pas longtemps. Dans la matinée, les patchs des récepteurs de marque Echostar et Humax tombaient. Puis ce fut au tour de quelques Condor et Strong ; alors que des programmes spécifiques destinés aux modules (Cam) affluaient à un rythme régulier. Dans l’après-midi, d’autres logiciels pour des récepteurs populaires en Algérie continuaient d’arriver alors que, dans la foulée, les pirates annonçaient victorieusement que le Viaccess 2 venait de tomber, et pas seulement sur les PC ! Nous vous le disions hier, on n’était pas loin de la chute de ce bastion du cryptage européen qui aura résisté deux années aux attaques des hackers ! Selon des sources que l’on peut considérer comme crédibles dans le monde du piratage, le bouquet ART a été ouvert hier avec une carte pirate de type Opos. Les milieux spécialisés ont parlé de la «bombe de l’année». Dans l’ensemble, la majorité des récepteurs recevront leurs logiciels ce soir ou demain. Le Condor 5000 CI, très vendu en Algérie, vient d’avoir le sien. Tard dans la soirée, les possesseurs de Neotion SkyBox 3000 se posaient la question de savoir s’ils allaient avoir le même traitement que les autres ; car beaucoup d’entre eux n’avaient pas pu trouver auparavant la bonne version qui permet de recevoir les Tequilla et les Sky Italia…
M. F.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable