Sports : CR TEMOUCHENT
L’opposition veut la tête du président


Que se passe-t-il à la maison CRT ? Pourquoi l’équipe seniors ne s’est pas déplacée ce vendredi à Tiaret ? Qui en est le responsable ? Est-ce que le syndrome des forfaits chez les petites catégories a touché l’équipe fanion aussi ? Autant de questions qui préoccupent les nombreux fans de l’équipe du CR Témouchent et qui n’arrivent pas à trouver des explications à ce qui se passe au sein de la maison du CRT.
Après les trois forfaits des petites catégories, ce qui a valu leur exclusion du championnat, c’est à présent les seniors qui vivent la même situation, “plus de 4 heures d’attente des joueurs et de l’entraîneur ce vendredi, mais aucun dirigeant n’a daigné venir les accompagner ou leur assurer le transport pour Tiaret”, dira un joueur, “et ce n’est pas la première fois que ça arrive à l’équipe, à Debdaba aussi ça nous est arrivé et nous sommes arrivés en retard”. Cette situation n’a pas laissé indifférents les anciens joueurs et dirigeants de l’équipe qui ont immédiatement pris contact avec les autorités locales et le DJS pour trouver une issue honorable à leur équipe, d’autant plus que le responsable concerné, le président du CSA est à l’étranger. Ces dirigeants imputent cette mauvaise gestion du club au président qui est constamment à l’étranger où il est établi et c’est à cause de lui que les jeunes catégories du CRT ont enregistré trois forfaits à cause des frais d’assurance des joueurs et c’est par sa faute que les comptes du club sont bloqués depuis octobre. Ces dirigeants sollicitent le DJS pour mettre fin à cette situation pourrie de la gestion de leur club car disent-ils : “Comment peut-on gérer un club comme le CRT à partir de l’étranger ? Même ses propres collaborateurs n’ont rien fait pour éviter ce forfait devant Tiaret”. Il est utile de noter que ces dirigeants ont déjà organisé en novembre dernier, une assemblée générale où ils ont installé un bureau parallèle à celui de M. Belahcène Saïd et puis ils se sont rétractés après l’arrivée de celui-ci de l’étranger, que feront-ils cette fois-ci ? Iront-ils jusqu’au bout de leur revendications concernant la présidence du CRT ? Quelle serait l’attitude des autorités locales dans ce qui se passe dans la maison CRT ? En tout cas, les prochains jours risquent d’être très agités au sein du club.
S. Belkallouche

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable