Samedi 05 Mars 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Actualités
Aïn-M’lila : un sanglier abattu dans un restaurant

Dans un de nos précédents articles, nous rapportions qu’un sanglier se promenait vers 3 heures du matin en plein centre-ville de Aïn- M’lila. Cette information a été publiée après confirmation des témoignages de veilleurs de nuit. Quelques rares personnes, très sceptiques, nous ont tout de même contactés pour nous faire savoir qu’il ne s’agissait peut-être pas d’un sanglier, et les choses en sont restées là. Suite...


FUITE DE GAZ A L’UNIVERSITE DE BLIDA
Le pire évité de justesse

Plusieurs fuites de gaz décelées au niveau des canalisations intérieures de l’université Saâd-Dahleb de Blida auraient pu être à l’origine, mercredi dernier, de dégâts considérables n’était l’intervention rapide des agents de la Sonelgaz qui ont procédé à la fermeture immédiate des vannes alimentant les installations de cet établissement universitaire. Suite...


LE PORTE-PAROLE DU PARTI L'A DÉCLARÉ
“Le FFS refuse de retirer ses élus de la Kabylie”

Dans un entretien accordé au quotidien Liberté dans son édition du jeudi, le secrétaire national du Front des forces socialistes, Ali Laskri, revient sur la question du retrait des élus de la Kabylie en rappelant la décision souveraine du parti de participer aux élections locales d’octobre 2002. Suite...


IL A ÉTÉ ENTERRE HIER AU CIMETIÈRE DE SIDI-YAHIA
Djamel Amrani accompagné à sa dernière demeure

C’est en présence des ses proches, amis, collègues et compagnons de lutte et sous une pluie battante que le poète et moudjahid Djamel Amrani, décédé mercredi soir à son domicile à Alger, a été accompagné à sa dernière demeure. L’homme de lettres et de la radio qui incarnait de son vivant "l’humilité et les valeurs humaines" a été enterré hier en début d’après-midi au cimetière de Sidi-Yahia, à Alger. Suite...


RÉSIDENCE UNIVERSITAIRE DE FILLES DE BEN-AKNOUN
Le Snapap dénonce les agissements du directeur

Après avoir organisé une conférence de presse samedi dernier, le Syndicat national autonome des personnels de l’administration publique (Snapap), plus précisément la section syndicale de la résidence universitaire de filles à Ben- Aknoun, repasse à l’action et prévoit, pour le dimanche 6 mars, une journée de protestation au sein de la résidence suivie, le mardi, par une journée de grève générale des travailleurs de cette dernière. Suite...


ÉVÈNEMENTS DE GHARDAIA
Les détenus suspendent leur grève de la faim

Les 17 détenus “impliqués” dans les évènements de Ghardaïa ont suspendu la grève de la faim qu’ils ont entamée dimanche dernier, selon le collectif d’avocats de leur défense. Dans un communiqué rendu public jeudi dernier, signé par Me Ahmine Noureddine, les détenus ont consenti de suspendre la grève de la faim qu’ils ont entamée le 27 février dernier “après avoir obtenu des garanties d’enrôler cette affaire dans la session en cours et le plus tôt possible”. Suite...


OUVERTURE TOTALE DU MARCHE DU MÉDICAMENT
Les organisations professionnelles disent non

Les déclarations faites par le ministre du Commerce à Genève lors du 9e round des négociations pour l’adhésion de l’Algérie à l’Organisation mondiale du commerce relatives à l’ouverture du marché du médicament et rapportées par notre confrère Le Maghreb ont fait réagir les professionnels du médicament. Ces derniers expliqueront les raisons de leur désaccord avec les propos de Noureddine Boukrouh lors de la conférence de presse qu’ils animeront demain à l’hôtel Hilton. Suite...


FÉDÉRATION NATIONALE DES EXPLOITANTS LIBRES DES STATIONS-SERVICES
Le bras de fer avec Naftal continue

La Fédération des exploitants libres de stations- service a tenu une assemblée générale afin de passer en revue la situation des négociations avec Naftal. D’autres questions en rapport avec la profession ont également été à l’ordre du jour. Suite...


SATISFAIT DES ÉQUILIBRES MACROÉCONOMIQUES, IL CRITIQUE LA LENTEUR DES REFORMES
Le oui mais du FMI

Le Fonds monétaire international (FMI) établit un constat plutôt mitigé de la situation économique en Algérie. Si son directeur se dit satisfait des équilibres macroéconomiques, il critique néanmoins les lenteurs enregistrées dans la mise en œuvre des réformes. L’Algérie est sommée de privatiser ses banques et Rodrigo Derato quitte Alger confiant : il affirme que tous les responsables rencontrés lors de sa visite lui ont assuré que le processus ne tarderait pas à être mis en branle. Suite...


SE DISANT CONTRE LA PRIVATISATION TOUS AZIMUTS
Bounedjma appelle à investir la rue

Khaled Bounedjma fait de la résistance! "Nous allons sortir dans la rue pour prouver notre force. Les louanges et les discours de complaisance ne sont plus de rigueur." C’est en ces termes que s’est exprimé, jeudi dernier, le président de la Confédération nationale des enfants de chouhadas (CNEC), M. Khaled Bounedjma, à leur nouveau siège. Suite...


ÉCONOMIE ALGÉRIENNE
Ce n’est toujours pas le décollage réel

L’atelier de travail "Analyse approfondie de l’économie algérienne", organisé par le groupe Entreprendre et le journal El Watan, a clos ses chapitres jeudi. Durant cette seconde journée, Bachir Boulahbal a mis toute sa dextérité d’expert à analyser l’équation à trois variables : l’économie dans ses aspects croissance, emploi et pauvreté. Ceci, alors que le professeur Abdelmadjid Bouzidi s’est, lui, consacré à situer le défi de la mondialisation. Suite...


LES COLONNES DU SAMEDI
Par Nacer Belhadjoudja, Nacer@hotmail.com
En dernière instance, la rente…

La misère est plus supportable sous le soleil.
En tout cas, depuis qu’il pleut et qu’il neige chez nous, nos SDF en savent quelque chose. Il ne se passe pas une semaine sans que l’on nous signale la mort de l’un d’eux. Et comme l’Etat algérien n’a pas encore inventé des secours urgents pour ces "marginaux" et que la société civile peine à trouver des formules du genre "restos du cœur", cette vague de froid a, au moins, le mérite de mettre définitivement fin à cette vieille croyance que chez nous la chaîne de solidarité familiale est tellement forte qu’il est quasiment nul qu’une personne puisse mourir de froid ou de faim.
Suite...


TRIPARTITE
Déception de l’UGTA et agacement du patronat

Considéré comme l’un des principaux points revendiqués par l’UGTA pour son abrogation à l’occasion de cette onzième tripartite, la sixième pour Ahmed Ouyahia en sa qualité de chef du gouvernement, l’article 87 bis de la loi 90-11 est maintenu tel quel. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site