Samedi 19 Mars 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Culture
Le Soir Mobile
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Régions
BRÈVES DE SKIKDA
Un nouveau directeur pour la résidence de Merdj-Eddib

Le DOU, (directeur des œuvres universitaires) M’barek Falouti Mouloud a procédé, ce mardi, à l’installation d’un nouveau directeur de la résidence universitaire des Frères Bouhadja (Merdj-Eddib) et l’annexe de Aïssa-Boukerma (le nouveau FPAH transformé en résidence universitaire) répondant au nom de Laârit Mourad. Suite...


APC DE SOUK-AHRAS
Une situation explosive

L’APC de Souk-Ahras n’est pas près de redémarrer, la situation s’aggrave de jour en jour, et il ne faut pas écarter l’éventualité d’une intervention du ministère de l’Intérieur qui, probablement, décidera la dissolution pure et simple de cette institution. En effet, cette assemblée élue, censée veiller au développement, lancer des projets, régler les problèmes des citoyens et gérer une ville qui compte plus de 120 000 habitants est bloquée depuis 3 mois. Suite...


DRAA-BEN-KHEDDA : HANDICAPES/SOLIDARITÉ
Les produits du centre psychopédagogique moins chers

Près de 50 enfants handicapés et inadaptés mentaux (garçons et filles) vivent et suivent des activités dans divers apprentissages au centre psychopédagogique (CPP) de Draâ-Ben- Khedda relevant de l’association d’aide aux enfants inadaptés mentaux de Tizi Ouzou. Dans cette école, ces enfants mongoliens (appelés aussi trysomiques), handicapés moteurs, inadaptés mentaux ; réalisent manuellement de belles choses (confection de brosses et de balais, tricotage, tressage de filets porte-pots de plantes, jouets d’enfants etc.) vendues à des prix battant les records (65 DA un balai ou une brosse à linge, par exemple), pour pouvoir notamment se prendre en charge en matière d’entretien et d’apprentissage. Suite...


ANNABA
Le minerai de fer et le phosphate transportés par camions

Cela fait plus de douze jours que le trafic ferroviaire est interrompu entre djebel Onk-Ouenza et Annaba et la situation tourne à la catastrophe économique puisque les complexes Mittal Steel (ex-ISPAT) et Asmidal tournent au ralenti et peuvent à la longue s’arrêter occasionnant une perte de l’ordre de plusieurs millions en devises fortes sans compter les retombées négatives en matière d’emplois directs et indirects. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site