Actualités : CONSIDERANT SA SUSPENSION ILLEGALE
Tentative de suicide d’un douanier au port d’Alger


Le port d’Alger a connu hier, durant la matinée, une atmosphère particulière suite à une tentative de suicide d’un fonctionnaire des douanes exerçant au niveau de la structure portuaire d’Alger port. Le fonctionnaire en question, ayant le grade d’officier de brigade, père de deux enfants et présentant des signes de dépression, a voulu mettre fin à ses jours «pour dénoncer » selon une source douanière sûre, «la décision de suspension prise par la direction des ressources humaines de la direction générale des douanes à son encontre».
Considérant que la décision prise à son encontre est «illégale» ou encore «elle s’inscrit dans un objectif de règlement de comptes», l’officier des douanes a surpris tout le monde en pointant son arme sur sa tempe menaçant ainsi de mettre fin à ses jours. Le douanier a exigé la présence du premier responsable de l’institution douanière «pour lui expliquer la gravité de la décision illégale prise à son encontre et pour mettre fin à son agissement ». Face au refus du premier responsable de l’institution douanière de donner suite à sa «requête», le douanier en question demande à voir le secrétaire général du syndicat d’entreprise, M. Ahmed Badaoui. Ce dernier qui s’est déplacé sur les lieux a réussi à le convaincre et à abandonner son idée de suicide et, en contrepartie, il entamera des démarches auprès de l’employeur «pour le règlement de son problème». Chose promise, chose faite. Le secrétaire général du syndicat des douanes désamorce la crise et réussit à obtenir auprès du directeur général des douanes son engagement à lever la suspension de l’officier des douanes.
A. Bettache
youcefabder@hotmail.com

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable