Samedi 09 Avril 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Culture
Le Soir Mobile
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Actualités
CHEKFA (JIJEL)
Un citoyen assassiné

Un ancien membre des GLD âgé de 32 ans a été assassiné hier matin vers 10h00 au lieu-dit Ouled-Saïd, localité de S’bet, située à 5 km au sud-est de Chekfa. Selon des indications, le GLD désarmé depuis quelques années, pour des raisons de santé, a été assassiné par un groupe constitué de trois terroristes. Suite...


MARCHE DU LOGEMENT
L’Association des entrepreneurs apporte des solutions

Parce que quand le bâtiment va tout va, et en perspective de la réalisation du programme d’un million de logements à l’horizon 2009 comme annoncé par le président de la République, l’Association générale des entrepreneurs algériens (AGEA) a rendu public un mémorandum dans lequel elle apporte sa contribution. Suite...


RÉUNION DES EXPERTS AFRICAINS DE L'ÉDUCATION
L’évaluation et la mise en œuvre au menu

C’est M. Aboubakeur Khaldi, secrétaire général du ministère de l’Éducation nationale, qui a dirigé les travaux de la première journée des professionnels du secteur de l’éducation qui se sont rencontrés hier à l’occasion de la 1ère Conférence des ministres de l’éducation de l’Union africaine. Suite...


LARBAÂ
14 citoyens, dont 6 femmes et 2 enfants, assassinés

Alors que le GIA était donné comme disparu de la scène terroriste, voilà qu’il vient de renouer avec l’horreur en assassinat quatorze innocentes personnes dont le seul tort est d’avoir décidé d’emprunter une route ouverte à la circulation il y a à peine 8 mois. En effet, la bête immonde a frappé fort, jeudi dernier vers 19h, en dressant un faux barrage dans lequel six hommes, six femmes et deux enfants appartenant à trois familles ont été assassinés. Le lieu du drame situé à 7 kilomètres au sud de Larbaâ est appelé communément Mouilha. Suite...


AMARA BENYOUNES A TIZI-OUZOU
Pour l’amnistie générale de Bouteflika

Dans une rencontre avec les militants de son parti, jeudi dernier, à l’INTHT de Tizi-Ouzou, Amara Benyounès a abordé plusieurs questions d’actualité. Dans le domaine économique, le secrétaire général de l’UDR déplore la lenteur des réformes et la persistance de certains anachronismes structurels tels que le système bancaire “à réformer”, le processus des privatisations qui accuse des blocages et le foncier qui est un facteur de blocage pour l’investissement. Suite...


ORAN/LES FEMMES VIOLENTÉES DE HASSI-MESSAOUD
“Nous continuerons notre combat”

Les femmes violentées de Hassi- Messaoud ne sont pas près d’oublier les horreurs qu’elles ont vécues au mois de juillet 2001, lorsqu’un groupe d’agresseurs les a lynchées, violées et battues. Trois parmi ces victimes invitées par l’AFEPEC, qui a organisé mercredi et jeudi derniers une rencontre de solidarité avec ces femmes au siège de l’AAEC à Oran, sont revenues sur ce drame. Suite...


CONFÉRENCE NATIONALE DES ÉLUS FFS A GHARDAIA
Violent réquisitoire contre le pouvoir

Les élus APC et APW du Front des forces socialistes (FFS) réunis jeudi à Ghardaïa en conférence nationale ont adopté à l’issue des débats une résolution, dont une copie est parvenue à notre rédaction et dans laquelle ils accusent sans ambages le pouvoir en place de «continuer à cultiver l’archaïsme, la démagogie et la domination politique et sociale» et d’être «obsédé par son maintien aux commandes et la pérennisation d’un système préoccupé que par le captage de toutes sources de rente et leur détournement à son profit exclusif». Suite...


LES SYNDICATS AUTONOMES ADRESSENT UN MEMORANDUM A OUYAHIA ET BOUTEFLIKA
Pas de pacte social sans l’abandon du harcèlement

Réunis sous la houlette du Comité national des libertés syndicales (CNLS), les syndicats autonomes ont saisi le chef de l’Etat et celui du gouvernement en leur transmettant un rapport détaillé sur l’état des libertés. Ils lancent en leur direction un avertissement : pas de pacte social sans l’ouverture d’un dialogue et sans la cessation des persécutions. Outre les états généraux des syndicats autonomes qui se tiendront le 1er mai prochain, une pétition nationale et internationale sera lancée. Suite...


Les détails du Programme quinquennal 2005-2009

Le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a dévoilé jeudi dernier les composantes du programme complémentaire de soutien à la croissance économique pour la période 2005- 2009. Doté d’une enveloppe budgétaire globale de 4202,7 milliards de dinars (soit 55 milliards de dollars), ce Programme quinquennal accorde une priorité à l’amélioration des conditions de vie de la population pour laquelle 1908,5 milliards de dinars, soit 45,4% des dépenses prévues, seront affectés. Suite...


GOUVERNEMENT
Le remaniement se précise

Évoqué ici et là, avec une relative insistance par les médias, un changement ou, à tout le moins, un tout juste remaniement du gouvernement paraît de plus en plus désormais être une perspective inéluctable mais aussi proche. Jeudi, intervenant devant les cadres de la nation, le président de la République a donné à comprendre, en filigrane de son laïus, l’impérieuse nécessité ressentie quant à doper l’initiative d’un exécutif qu’il juge par trop atone. Suite...


BOUTEFLIKA AN VI
55 milliards de dollars en attendant l’amnistie

Abdelaziz Bouteflika a réuni jeudi l’ensemble des cadres de la nation pour célébrer la première année de son second mandat. Le chef de l’État a annoncé le lancement du Programme quinquennal de soutien à la croissance doté de 55 milliards de dollars. L’amnistie générale, autre grand projet, est mise de côté en attente d’une réelle "réconciliation entre Algériens" qui, selon lui, tarde à se concrétiser. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site