Samedi 09 Avril 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Culture
Le Soir Mobile
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Régions Centre
BRÈVES DE MÉDÉA

Air Algérie de retour

Après avoir boudé Médéa pendant près de deux ans, Air Algérie décide de faire la paix. La population médéenne est privée des services de cette compagnie aérienne depuis novembre 2003. Sans explications, sans préavis, l’agence a été fermée dans ce chef-lieu de wilaya, le personnel y travaillant a été muté à Blida. Aujourd'hui, qu’Air Algérie propose de nouveau ses services aux citoyens de Médéa, on s’en réjouit. Suite...

BOUIRA
Quand un maire dévoile quelques élus APW

L’intervention la semaine dernière du P/APC d’Ath-Laâziz en direct sur les ondes de la radio Chaîne I a eu le mérite, sans le vouloir, de dévoiler au grand jour la misère intellectuelle de quelques élus APW. Tout a commencé le mois de janvier dernier lorsque tout responsable qu’il était et voyant combien sa commune souffre, le P/APC d’Ath-Laâziz, M. Djemaï Slimane, élu FFS, transmet une correspondance au wali de Bouira dans laquelle il lui brosse un tableau exhaustif sur les manques de la commune en matière de développement local. Suite...


AZAZGA
Portes ouvertes sur les sports de montagne

Le club Loisirs et Sports de montagne d’Azazga (LSM), en collaboration avec le club similaire de Mont Riant d’Alger, a organisé des journées portes ouvertes sur les sports de montagne, qui prendront fin aujourd’hui. La manifestation, dont le coup d’envoi a été donné par les autorités locales a pour but de sensibiliser et promouvoir ces disciplines sportives peu connues dans la région et dans le pays. Suite...


TIZI-OUZOU
Accusés pour actes terroristes, ils passent de la peine capitale à l’acquittement

12 prévenus pour la plupart en détention préventive depuis 2 ans, risquaient la peine de mort en vertu des articles 222/223/205 et 87 du code pénal, une peine requise par le procureur général représentant le ministère public. Un seul des accusés est condamné à 3 ans pour faux et usage de faux, les onze autres seront acquittés par un tribunal présidé par le juge Drouiche pénaliste expérimenté. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site