Culture : CINÉMA PROJECTION EN AVANT-PREMIÈRE DU FILM “DANS TES RÊVES” DE DENIS THYBAUD A ALGER
Zoom sur la positive banlieue


Le premier long métrage du réalisateur Denis Thybaud, Dans tes rêves, a été projeté dimanche dernier en avant-première algérienne à la salle Algéria aux journalistes. Grâce à la production Sora, le réalisateur et Sérigne M’baye, alias Disiz La Peste, le premier rôle du film, ainsi que l’actrice française Béatrice Dalle étaient présents dans la salle et ont animé, après la projection, une conférence de presse.

Dès le début de la conférence, le réalisateur a affiché une certaine réticence à répondre aux questions des journalistes, pour cause, dit-il, d’incompréhension, spécialement quand il s’agissait de décrypter certaines scènes ou d’expliquer certains choix de décor ou de démarche ; il précisera, néanmoins, que sa source d’inspiration a été le film Do the right thing de Spike Lee qu’il a visionné plusieurs fois avant de commencer son travail. Il se révélera de nouveau agacé quand on lui demandera la raison d’avoir fait de l’arrière-plan du film, le rap et les jeunes de banlieue, une vitrine édulcoré. La conférence a donc été en grande partie animée par le jeune rappeur Disiz qui n’hésitait pas, lui, à répondre à toutes les questions même à celles dont le réalisateur disait ne pas avoir de réponse. A la question de savoir pourquoi cette nouvelle façon d’approcher le ghetto et le rap, Disiz expliquera que cette positivité existe vraiment et que les clichés de haine et de violence qui entourent cet univers n’arrange pas les jeunes qui ne veulent pas être montrés de la sorte. Il confiera aussi son envie de continuer à faire du cinéma en précisant ne pas craindre de s’éloigner de sa première passion qui est la musique. D’ailleurs, à ce sujet, il s’est dit ouvert à toute proposition pour venir jouer an Algérie, il a même accepté de participer à un concert qui se tiendra un peu plus tard dans l’après-midi. Quant à l’actrice Béatrice Dalle, elle ne se verra poser que peu de questions, probablement à cause du personnage qu’elle incarne dans ce film qui n’est pas de la première importance. Elle expliquera néanmoins que ce film elle l’a fait parce qu’elle a été sollicitée par le réalisateur et non pas pour son attachement au monde du rap, allusion probable à sa relation avec le rappeur Joé Starr. Yacine Hirèche

CONCERT EXCEPTIONNEL
Disiz La Peste improvise un show sur la scène de l’Algéria
Clash sur du freestyle !

Après la projection en avant-première du film. Dans tes rêves, dans lequel le rappeur français Disiz La Peste tient le premier rôle, un concert de rap algérien a été organisé en fin d’après-midi dans la même salle. Le ton est donné en premier par les breakeurs du groupe Chriki’z qui ont offert un magnifique spectacle de danse suivi par quelques groupes de rap, tels que les Corrosifs, Joe Batori et Dj Hakim B ou encore RTM, un rappeur de Tiaret. Ce concert a connu un léger incident de scène quand un jeune du public a voulu tenir tête à un des rappeurs dans un clash (Freestyle contre Freestyle), très vite oublié quand le rappeur Disiz La Peste a fait son apparition parmi le public invité sur scène, il n’hésitera pas à chanter, au milieu d’une dizaine de rappeurs deux couplets en Freestyle. Dès lors, une frénésie totale s’empare des rappeur, et le public est plongé dans l’euphorie totale. Revenue pour colorer le concert en toute beauté, les jeunes danseurs du groupe Chriki’z ont encore impressionné avec leurs chorégraphies de groupe et leur pas individuels, une prouesse pour ces jeunes qui n’ont même pas de salle de répétitions.
Y. H.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable