Régions Est : OUM-EL-BOUAGHI
Une possible relance de la chasse touristique


Des chasseurs européens, adhérents d’une association étrangère de chasse sportive, sont venus en visite dans la région d’Oum-El-Bouaghi en octobre 2004.
Satisfaits de leur séjour, du bon accueil et de l’attention qu’on leur a accordée, ils comptent revenir et organiser en petits groupes de 8 à 10 chasseurs pour venir chaque semaine à raison d’un groupe en octobre, novembre, et décembre 2005 et de 2 groupes à partir de janvier jusqu’au mois de mars 2006. Il est clair que Oum-El-Bouaghi est sans conteste une région touristique mais mal exploitée. Son potentiel touristique est heureusement mis en évidence par le services des forêts qui jouent indirectement en bien des points un rôle important dans la relance du tourisme sportif ou autre à l’image de la mise en valeur accordée aux zones humides qui pourraient servir de réserves naturelles d’oiseaux et attirer des touristes étrangers. Somme toute, les chasseurs européens intéressés par la wilaya d’Oum-El- Bouaghi sollicitent le wali et font un pas en direction du ministère de l’Intérieur pour bénéficier d’une autorisation d’importation temporaire d’armes de chasse et de munitions afin de s’adonner à leur sport favori, la chasse au sanglier qui est présent en force dans les djebels des environs d’Aïn M’lila, entre autres. Les services des forêts se préparent à recevoir leurs hôtes si une autorisation de séjour dans la région leur est accordée.
Nasreddine Bakha

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable