Régions Est : TÉBESSA
Gare routière : dysfonctionnement insécurité et anarchie


Plus de 40 liaisons sont assurées quotidiennement au niveau de la gare routière de Tébessa. La SNTV, l’entreprise prestataire et opératrice assurant l’organisation et la gestion des liaisons a finalement cédé pour laisser place à un dysfonctionnement caractérisé par un désordre et une anarchie totale.
Contacté à ce sujet, le responsable de l’entreprise nous a avancé que sur les sept opérateurs hors wilaya un opérateur desservant la ligne Tébessa-Alger, a catégoriquement refusé de collaborer et s’est abstenu à ce conformer aux prescriptions et aux clauses du cahier des charges né de la convention de gestion et d’organisation des liaisons, à savoir l’acquittement des frais de droit de stationnement, des taxes de billets, l'obligation d’ouverture d’un guichet et le respect des horaires, position qui a vivement soulevé le mécontentement et l’indignation des six autres opérateurs et ce, malgré maintes doléances, pétitions et écrits adressés aux autorités compétentes particulièrement l’APC en sa qualité de propriétaire du patrimoine… Tout est resté dans l’anonymat, voire jeté au purgation, et eu égard à ce mutisme et ce laxisme, la convention n’est plus respectée par personne et c’est l’anarchie et le désordre total qui y règnent, car il convient de signaler que l’opérateur défaillant détient à lui seul huit lignes sur les seize desservant Tébessa-Alger.
Benazzouz D.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable