Régions Est : BRÈVES DE JIJEL

Une station de taxi indésirable
Les habitants de la rue Boudebaz-Youcef, un quartier situé au centre-ville de la commune de Taher, sont irrités par les désagréments que provoquent le stationnement des taxis devant leurs habitations. Ils empêchent par conséquent les locataires de stationner leurs propres véhicules, nous expliquent- ils.

Un arrêt de taxi suscitant «indignation et réprobation » parmi les familles du quartier possédant des habitations individuelles et des villas. C’est pour cette raison, a déclaré un citoyen originaire de la ville, que «nous interpellons les autorités locales afin de déplacer cet arrêt nuisible vers un autre endroit». Une délocalisation qui devra tenir compte, naturellement à l’avenir, de «nombreux paramètres».

Le SOS d’un maire
Le maire de la petite commune rurale d’Oudjana, à plus de 30 km au sud-est de Jijel, lance à qui veut bien l’entendre un SOS à toute personne ou organisme pouvant contribuer à l’enrichissement de la bibliothèque communale. Cet espace culturel, ouvert il y a à peine une année au bénéfice des élèves des établissements scolaires de la région avides de lecture, souffre depuis le temps en dépit, des efforts consentis par M. A. Boumahrouk d’un manque flagrant en titres et autres ouvrages. Devant une demande de plus en plus croissante, en matière de lecture et de savoir de la part des jeunes, le maire et malgré la modestie de la salle de lecture dont il dispose, appelle toutes les âmes sensibles à faire preuve de générosité et de bonté envers cet espace de savoir.
F. M.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable