Régions Ouest : SAIDA
Aïn Soltane : Aïn El Kerma, un hameau en marge de la civilisation


Dans une pétition signée par 19 chefs de famille, résidant dans la localité de Aïn-El- Kerma, relevant de la commune de Aïn-Soltane (36 km au nord du chef-lieu de wilaya) et dont une copie nous a été remise les habitants dressent un tableau noir de leur hameau marginalisé.
En effet, les signataires qui n’ont recours qu’aux médias pour décrier l’état lamentable dans lequel se trouve leur village, font savoir que leur localité est dépourvue de routes et toutes sortes de voies de communication et la considèrent par conséquent comme totalement isolée du reste du monde. Les habitants qui signalent au passage que toutes les portes leur sont fermées afin de trouver une solution à leurs problèmes réclament également le raccordement à l’électrofication rurale. Pour cause, précisent-ils, leur douar n’est pas programmé dans l’ER pour l’année 2005. Le comble, c’est que les habitants signalent dans leur missive que leur village n’est pas doté d’une école, ce qui oblige leurs enfants, selon eux, à se déplacer jusqu’au chef-lieu de la commune, soit 5 km aller et retour pour suivre leur scolarité. En outre, les habitants font remarquer que leur hameau à vocation agricole, soit 1000 ha labourés demeure complètement isolé et ne bénéficie d’aucun programme de développement. Ainsi, les habitants espèrent un soutien effectif et conséquent pour le développement de l’agriculture grâce aux terres fertiles dont jouit cette région. En somme, les plaignants souhaitent une prise en charge de leurs problèmes. Contacté par téléphone, le P/APC estime pour sa part que le village sera programmé à son tour pour l’électrification rurale et qu’il ne ménagera aucun effort pour le bien-être de la population et qu’il aurait même reçu les citoyens afin de régler leurs problèmes.
A. Ouedjedi

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable