Samedi 23 Avril 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Culture
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Actualités
SCÈNES DE HEURTS A AMIZOUR ET AKBOU
Un jeune grièvement blessé par balle en caoutchouc à Akbou

Le calme n’est pas revenu dans la localité d’Akbou où des scènes de heurts ont été enregistrées encore dans la journée d’hier entre des jeunes manifestants des arouch et les éléments des forces de l’ordre. Un jeune manifestant de 25 ans a été grièvement atteint d’une balle en caoutchouc tirée à bout portant par un élément de la police lors des scènes de violence mercredi dernier, selon des délégués d’Akbou. Suite...


BEJAIA
Kidnapping avorté de deux étudiantes

Deux jeunes étudiantes de l’université de Béjaïa, âgées de 20 et 23 ans, ont été kidnappées sous la menace d’armes blanches, dans l’après-midi de jeudi dernier vers 17h30 à la station balnéaire de Tichy, par deux individus à bord d’une voiture de marque Mercedes. L’alerte a été donnée à 20h, selon le commandement de la Gendarmerie nationale de Béjaïa, par un ami des deux jeunes filles, lorsque l’une d’elles a profité d’un moment d’inattention de leurs ravisseurs pour contacter ce dernier par téléphone portable. Suite...


REFORME DE L'ONU
Puissance et irradiation
De notre bureau de Bruxelles, Aziouz Mokhtari

Le projet de réforme de l’ONU, en fait la restructuration institutionnelle de l’univers, est l’objet, actuellement, d’une guerre de tranchées sans merci entre les protagonistes. Ces derniers sont à classer en trois catégories bien distinctes. Les 5 puissances (USA, Chine, Russie, Royaume-Uni et France), membres permanents du Conseil de sécurité et qui détiennent le mythique droit de veto, constituent le premier lot. Le second est composé de puissances émergeantes tant au plan économique et/ou politique, ou les deux à la fois. Nous pouvons citer dans cette sphère le Japon et l’Allemagne, les deux grands perdants dans le partage du monde établi à Yalta. Suite...


SAHARA OCCIDENTAL
Kofi Annan dénonce les violations marocaines

Le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a reçu, hier à Djakarta, le Premier ministre marocain, M. Driss Jettou. Ce dernier était accompagné de son ministre des Affaires étrangères, M. Mohamed Benaissa. Cette rencontre s’est déroulée en marge des travaux du deuxième sommet afro-asiatique, qui s’est ouvert hier dans la capitale indonésienne et doit durer deux jours. Suite...


MOUVEMENT DANS LE CORPS DES MAGISTRATS
Le ministre de la Justice agit sans l’avis du Conseil supérieur de la magistrature

Une série de suspensions et de mutations dans le corps des magistrats a été prononcée, la semaine dernière, par le ministre de la Justice, garde des Sceaux. Ces décisions vont à l’encontre des lois qui régissent la carrière de magistrats. Suite...


TIZI-OUZOU
Le Cnapest propose le boycott des examens de fin d’année

Le recours à la grève nationale au boycott des examens de fin d’année et de la correction du bac sont préconisés par le Conseil de wilaya du Cnapest à l’intention du conseil national qui doit se réunir prochainement pour examiner la situation dans l’enseignement secondaire et technique et dans les relations du syndicat avec l’administration. Suite...


A L'APPEL DU CLA
Grève des lycées ce lundi

Le bras de fer entre le ministère de l’Éducation et les syndicats autonomes n’est pas près de connaître son épilogue. A l’appel du Conseil des lycées d’Alger (CLA), les enseignants du secondaire observeront lundi prochain une grève et un rassemblement devant le siège du ministère de tutelle. Objectif : dénoncer la répression qui s’abat sur les syndicalistes et amener Benbouzid à la table des négociations. Suite...


PROCÈS DE L'EX-WALI D'ORAN
Le déballage de Bachir Frik

«Je ne suis qu’un bouc émissaire et victime d’une ville connue pour ses luttes de clans.» Cette phrase lâchée par Bachir Frik, l’ex-wali d’Oran poursuivi par la justice, pour «détournement et dilapidation de biens publics», résume à elle seule l’ambiance qui régnait hier lors du troisième jour du procès, qui se tient depuis mercredi dernier au niveau du tribunal criminel près la cour d’Alger. Suite...


Texte d’appel contre les atteintes à la liberté de la presse en Algérie
Relaxe pour les journalistes du “Matin” et de “L’Humanité”, liberté pour Mohamed Benchicou

Le verdict est tombé. Nous ne pouvons l’accepter. Cinq journalistes algériens du Matin sont condamnés à la prison ferme pour avoir fait leur métier : informer. Deux mois de prison pour Abla Chérif et Hassane Zerrouky, également journaliste à L’Humanité ; trois mois pour Youcef Rezzoug, rédacteur en chef du Matin, et la journaliste Yasmine Ferroukhi. Suite...


LA MOBILISATION S'AMPLIFIE EN FRANCE CONTRE LES ATTEINTES A LA LIBERTÉ DE LA PRESSE EN ALGÉRIE
De nombreuses personnalités françaises décidées à briser le silence
De notre bureau de Paris, K. Baba-Ahmed

Un nombre impressionnant de personnalités, dont des hommes politiques de gauche et de droite, des universitaires, des écrivains, des patrons de presse et journalistes de différents médias, des avocats, des responsables d’ONG ou d’autres associations, des hommes de culture viennent de signer un appel demandant "la relaxe pour les journalistes du Matin et de L’Humanité et la liberté pour Mohamed Benchicou. Suite...


EN ALGÉRIE ET A L'ÉTRANGER
Mobilisation pour Mohamed Benchicou

La salle de rédaction du journal Le Soir d’Algérie s’est avérée trop exiguë pour contenir tous ceux qui, en ce vendredi 22 avril, sont venus assister à la conférence de presse animée par deux des avocats de Mohamed Benchicou. Rencontre avec les journalistes, initiée par le Comité Benchicou pour les libertés, le bureau régional de la Fédération internationale des journalistes, FIJ, et le Syndicat national des journalistes (SNJ) au lendemain du rejet de la cour d’Alger de la demande de mise en liberté provisoire du directeur du Matin. Suite...


LE PRÉSIDENT DU MRN A JIJEL
L’alliance présidentielle et la mondialisation dans le collimateur de Djaballah

Le leader du Mouvement pour le renouveau national (MRN) M. Abdallah Djaballah, qui était jeudi dernier l’hôte de la ville de Jijel, a profité avant l’entame de son meeting, d’une rencontre avec les représentants de la presse nationale au cours de laquelle il a fustigé la démarche actuelle prônée par le pouvoir dans le traitement du dossier de la Kabylie, qualifiée à juste titre de “fausse et sélective”. Suite...


COMMÉMORATION DU 20 AVRIL EN KABYLIE
A chacun son bilan

Au lendemain d’une célébration séparée du 25e anniversaire du Printemps berbère et du 4e du Printemps noir, les adversaires du dialogue actuel et ses partisans se tirent dans les pattes en établissant, chacun de son côté, un bilan favorable à sa propre démarche. Suite...


AMARA BENYOUNES A MASCARA
“Le terrorisme a été vaincu militairement”

Poursuivant sa tournée à travers le territoire national qui le mènera dans les prochains jours à Jijel, Mila et Béjaïa, M. Amara Benyounès s’est rendu hier matin à Mascara venant de Mostaganem où il a été procédé à l’installation de la fédération de l’UDR, nous apprendrons que 34 ont déjà été installées. Pour Mascara c’est M. Ahmed qui a été élu secrétaire de fédération, le secrétaire général de cette formation politique est intervenu à la salle “Es Saâda” devant une assistance moyenne. Suite...


MEETING DU FFS A TIZI-OUZOU
“La Kabylie ne sera pas dépolitisée !”

Le FFS renoue avec les grands meetings populaires. La conjoncture lui a offert l’occasion, jeudi après-midi, de montrer qu’il est prêt à repartir à la reconquête pour, entre autres objectifs, mettre fin à cette espèce d’imposture qui a induit la reconfiguration de la carte politique en Kabylie. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site