Lundi 25 Avril 2005
Accueil | Edition du jour | Archives
Rechercher:   Recherche avancée
Actualités
Périscoop
Régions Centre
Régions Est
Régions Ouest
Sports
Femme magazine
Panorama
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Corruptions
Le Soir Multimédia
 
 
Nos archives en HTML
Nos archives en PDF
 

         Actualités
PRÉVU HIER A LA COUR D’ALGER
Le procès d’El-Para renvoyé

Programmé dans la salle N°5, au niveau du tribunal criminel près la cour d’Alger, le procès de l’ex-chef terroriste du GSPC, Amar Saïfi, alias Abderezzak El Para, avec quatre autres terroristes, est reporté à la prochaine session. La décision a été prise par la présidente du tribunal suite à l’absence de deux accusés, en l’occurrence Abderezzak El-Para et un autre terroriste du GSPC actuellement en détention à la prison de Constantine. Suite...


GRÈVE DES LYCÉES
La justice désavoue le CLA

La chambre administrative du tribunal d’Alger a rendu hier un jugement en référé, qualifiant l’appel à la journée de protestation lancé par le Conseil des lycées d’Alger (CLA) d’illégal. L’Inspection académique d’Alger qui a déposé une plainte en référé auprès de la chambre administrative du tribunal d’Alger a eu gain de cause puisque la justice a rendu un jugement en faveur des élèves notamment à l’approche des examens de fin d’année. Suite...


FRICTIONS ENTRE LES GARDES-COTES ET LES PÊCHEURS DE ZEMMOURI
Mer agitée mais calme annoncé

Une partie de la corporation des pécheurs du port de Zemouri (W. de Boumerdès) est en colère contre les gardes-côtes de ce port qui, selon plusieurs matelots, leur mènent la vie dure en appliquant de manière exagérée la loi «et ils en inventent d’autres !» s’exclame M. Tazrout, propriétaire d’un sardinier. Suite...


DUBAI
“Peuples des déserts ...”

A Dubaï, ils sont venus des quatre coins du monde. Ils ont en commun les déserts qui sont leurs espaces de vie. Les habitants des pays d’Afrique, du désert de glace au Canada, les Indiens d’Amérique et les habitants du Yémen, de l’Algérie, de la Jordanie et de l’Inde ont apporté un message de sensibilisation. Les invités de l’Emirat, à travers les chants, les danses et les différentes conférences scientifiques, ont encore une fois attiré l’attention de la communauté internationale sur le devenir des écosystèmes fragiles que sont les espaces désertiques. Suite...


NOUVELLE OFFRE PRÉPAYÉE DE WATANIYA
Nedjma lance sa “Carte Star”

Wataniya Télécom Algérie, opérateur de téléphonie mobile, lance, dès aujourd’hui, la Carte Star. Proposée à 1000 dinars avec un crédit initial de 500 dinars, cette nouvelle offre prépayée de Nedjma permet l’accès à des services novateurs. Suite...


JOURNÉE D'ÉTUDE SUR LE DÉVELOPPEMENT DU TOURISME BALNÉAIRE
L’exigence de l’adaptation des infrastructures

1 200 km de côtes. Un chiffre qui fait rêver les investisseurs et les touristes. Sauf qu’en Algérie, les infrastructures permettant l’exploitation optimale de ce don de la nature sont presque inexistantes. C’est pour remédier un tant soit peu à cette situation que les ministères du Tourisme et des Travaux publics organiseront demain, à l’hôtel El- Riadh, une journée d’étude ayant pour thème «Les infrastructures et travaux maritimes, facteurs de développement et de mise en valeur du tourisme balnéaire». Suite...


FORMATION ET ENSEIGNEMENT PROFESSIONNELS
Plaidoyer pour l’introduction des TIC

Le ministère de la Formation et de l’enseignement professionnels (FEP) organise depuis hier à l’Institut de formation professionnelle de Birkhadem, à Alger, deux journées d’études sur la diffusion des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans la formation et l’enseignement professionnels. Cette rencontre a pour objectif de dégager une vision globale quant à la diffusion des TIC dans le secteur et définir une démarche progressive avec aménagement d’étapes assurant une intégration ordonnée de ces nouveaux outils pédagogiques. Suite...


L'ÉCOLE SUPÉRIEURE ALGÉRIENNE DES AFFAIRES LANCE UN MASTÈRE EN GESTION
Répondre aux besoins des entreprises

L’Ecole supérieure algérienne des affaires (ESSA) a annoncé hier lors d’une rencontre organisée à la Chambre algérienne de commerce et d’industrie le lancement d’un master en gestion pour l’année 2005 2007. Cette formation, selon ses initiateurs, offre une accréditation mondiale aux personnes formées. Comme elle ambitionne de répondre aux besoins des entreprises en personnel qualifié. Suite...


TÉLÉPHONIE MOBILE PAR SATELLITE
France Télécom arrache la deuxième licence

La deuxième licence de téléphonie mobile par satellite vient d’être attribuée à France Télécom. L’opérateur français a été choisi pour avoir proposé une offre complémentaire à celle déjà en vigueur. C’est au cours d’une conférence de presse que M.Kamel Dermouli, directeur général de France Télécom mobile satellite communication Algérie (FTMSCA), a présenté les grandes lignes des prestations de services. Ce qui est d’emblée à retenir est que l’offre de France Télécom s’adresse particulièrement à la catégorie des professionnels. Suite...


BOUIRA
Une vingtaine de personnes interpellées

Agissant sur des informations précises fournies par un terroriste arrêté récemment par les éléments de l’ANP, les services de sécurité ont procédé, la semaine dernière, à l’arrestation de plus de 20 personnes faisant partie d’un réseau de soutien au terrorisme, apprend-on de sources bien informées. Suite...


AIN-DEFLA
Sanglante embuscade terroriste

Samedi en fin d’après-midi, un groupe de la garde communale composé de 6 éléments qui rejoignait un poste d’observation situé au lieu-dit Kaf Lahmar, à l’extrême nord de la wilaya de Aïn-Defla, dans la zone frontalière avec la wilaya de Tipasa a été surpris par un groupe terroriste qui avait tendu une embuscade à mi-chemin entre le détachement et le poste d’observation (PO) et ce, vers 17 heures. Suite...


JIJEL
Assassinat du maire d’Erraguene

Un groupe terroriste appartenant au GSPC a assassiné samedi soir, vers 20 heures, le maire de la commune montagneuse d’Erraguene, à plus de 70 km au sud-ouest du chef-lieu de la wilaya de Jijel. Abdelhakim Aïssani, 39 ans, était à bord de son véhicule de service de marque Peugeot Partner, en compagnie d’un commandant de l’ANP, quand il est tombé dans une souricière tendue par un groupe armé écumant les monts des Babors au lieudit El-Menkache, localité de Khenak-El-Djemaâ, 2,5 km du chef-lieu de commune. Suite...


ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR
Les enseignants de l’INA montent au créneau

Rien ne va plus à l’Institut national d’agronomie (INA) à en croire ses enseignants : l’absence ou la diminution de moyens pédagogiques, convoité par la mafia du foncier sur le peu de terrain appartenant à l’institut et la faillite de la ferme qui ne joue plus son rôle dans la pédagogie. Réunis en assemblée générale lundi dernier à l’INA, les enseignants de cet établissement et membres du Conseil national des enseignants du supérieur (CNES) ont débattu de la situation de leur établissement. Suite...


CINQUIÈME JOUR DU PROCÈS DE L'AFFAIRE DE L'EX-WALI D'ORAN
Offensive des robes noires

Dans le procès de l’affaire dite «Bachir Frik», les choses sérieuses ont véritablement commencé. La défense dont l’entrée en lice à travers ses plaidoiries est prévue pour ce lundi, soit juste après le réquisitoire du procureur général prévu le même jour, n’a pas raté en ce cinquième jour du procès la présentation de l’expertise pour enclencher son plan d’offensive. Suite...


EN PRÉVISION DE L'ACCESSION A LOMC
L’agroalimentaire sommé de se conformer aux standards internationaux

Combien de produits issus de l’industrie agroalimentaire résisteront- ils à l’ouverture du marché? Certainement pas beaucoup. Le non-respect des normes d’hygiène, l’inexistence de traçabilité et les défauts d’étiquetage ne favoriseront pas non plus les échanges avec les autres pays. Pour tenter de se conformer aux exigences de l’OMC, l’Algérie vient d’installer le comité national Codex Alimentarius, un organisme qui veillera à l’application des standards internationaux. Suite...


COUR DES COMPTES
La grogne des magistrats

Depuis sa création en 1980, la Cour des comptes a connu trois «statuts». Ses magistrats, eux, n’en ont toujours pas. L’institution et les hommes qui la composent vivent dans un «vide juridique» savamment entretenu qui gêne considérablement dans leur travail les magistrats et paralyse la structure. Bilan : cet instrument de contrôle des finances publiques en principe utile au chef de l’État et aux parlementaires est depuis près d’une décennie en jachère. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site